in

Que se passe-t-il dans le corps d’un chien laissé dans une voiture en plein soleil ?

Crédits : Wikimedia Commons / grassrootsgroundswell

Les températures élevées de ces dernières semaines ont vu une augmentation du nombre de chiens sauvés dans des voitures. Au fil des années, les organismes de protection des animaux ont pourtant sensibilisé le public sur les dangers de laisser son chien seul dans son véhicule. Malgré tout, ils sont des milliers chaque année à succomber à la chaleur. Comment sensibiliser davantage ?

Pour Jan Hoole, maître de conférences en biologie à l’Université de Keele, en Angleterre, « beaucoup de propriétaires ne comprennent pas vraiment ce qui arrive au corps d’un chien en surchauffe ». Il est vrai que plus vous en êtes en mesure de comprendre les choses, plus vous pourrez les éviter au besoin. « Si la température interne d’un chien dépasse 41 °C, dit-il, il risque de subir un coup de chaleur, et la moitié des chiens meurent d’un coup de chaleur. Certaines races sont plus sensibles que d’autres – les grands chiens, les chiens à visages courts tels que les bulldogs et les boxers, les chiens en surpoids ou à poils longs sont les plus menacés – mais chaque chien peut potentiellement souffrir d’un coup de chaleur, poursuit le chercheur. Il n’est pas nécessaire qu’il fasse très chaud pour que cela se produise – quand il fait 22 °C à l’extérieur, l’intérieur d’une voiture peut facilement atteindre 47 °C en une heure ».

Mais alors, que se passe-t-il dans le corps d’un chien lors d’un coup de chaleur ?

« Quand un chien commence à surchauffer, explique le chercheur, il va perdre de la chaleur en augmentant sa fréquence cardiaque et en ouvrant les capillaires dans sa peau. Il peut également perdre de la chaleur à travers les membranes muqueuses de sa gueule et de son museau, et peut aussi lécher son corps pour le refroidir par évaporation. Mais contrairement aux humains, les chiens ne peuvent pas transpirer, et à mesure que la chaleur augmente, les fonctions corporelles commencent à se détériorer ».

Si la chaleur ne peut être expulsée, le cœur du chien commence de son côté à pomper moins de sang, ce qui signifie que la chaleur peut encore moins être expulsée. C’est un cercle vicieux. « Sa pression sanguine baisse, le sang s’accumule dans les organes et le corps entre en état de choc, poursuit le chercheur. Lorsque la température interne d’un chien atteint 44 °C, sa circulation sanguine ralentit, ce qui provoque une insuffisance rénale, un manque d’oxygène dans le cerveau et une hémorragie interne ».

À ce stade, même si vous pouvez inverser les dommages physiques et sauver la vie du chien, celui-ci est susceptible de souffrir de dommages au cerveau qui peuvent entraîner « des changements de personnalité, une perte de perception sensorielle et des problèmes cognitifs ».

Notez également que l’effet sera le même si vous laissez simplement un chien dans un chenil en plein soleil, ou si vous lui faites faire de l’exercice pendant les heures les plus chaudes. Il est vital pour votre chien de rester au frais, dans un endroit ombragé, bien ventilé avec un accès à l’eau. « Promenez votre chien tôt le matin et plus tard la nuit – en évitant les parties les plus chaudes de la journée », conseille le chercheur.

Si vous voyez des signes de surchauffe – si votre chien halète vraiment beaucoup, lèche ses flancs, marche de façon instable ou s’effondre – mouillez une serviette et placez-la sur son dos. Demandez ensuite immédiatement l’aide d’un vétérinaire, il s’agit d’une urgence. Enfin, si vous voyez un chien en détresse dans une voiture, appelez la police.

Source

Articles liés : 

Pourquoi les chiens aiment-il l’odeur des excréments, et pourquoi en mangent-ils ?

Les chèvres sont-elles aussi intelligentes que les chiens ?

Aux États-Unis, les chiens peuvent maintenant détecter les arbres malades