in

Que sait-on sur le dernier temple Chimù découvert au Pérou ?

crédits : Wikipédia

Le dernier temple à avoir été découvert au Pérou appartenait à la culture Chimù. Ce site dédié aux cérémonies a été découvert dans la région de Lambayeque dans le nord-ouest du pays. Vieux de 3 000 ans, il accueillait de nombreux rituels religieux principalement dédiés au culte de l’eau. 

Un temple et 21 tombes découverts

Menées par Walter Alva, un célèbre archéologue et ses équipes, les fouilles ont également révélé 21 tombes. Cette trouvaille a été rendue publique bien après sa découverte pour éviter tout risque de pillage, qui se trouve être un véritable problème pour ce type de fouilles. En effet, les vestiges des civilisations précolombiennes font l’objet d’un marché au noir très lucratif.

Le temple qui a été découvert mesure près de 56 mètres de large et plus de 40 mètres de long. Il se situe à 800 km au nord de Lima. En plus du temple et des 21 tombes, un autel et de nombreux objets ont aussi été exhumés.

Ces objets en métal et en céramique appartiennent à la civilisation précolombienne Chimù. Elle se trouve être la plus ancienne civilisation de la côte nord du Pérou et est également appelée civilisation Muchique. On ne connaît pas encore la date approximative du début de cette civilisation, mais nous savons qu’elle s’achève vers l’an 500 après J.-C. L’Empire Chimú s’étend du long de la côte jusqu’à l’actuelle frontière équatorienne.

«Cette découverte est unique parce qu’il s’agit de la seule architecture mégalithique de Lambayeque», a souligné l’archéologue.

La structure de ce temple comporte dans ses vestiges de grands blocs de pierre ainsi que d’impressionnants murs. Un escalier central de 10 mètres de large et de 15 mètres de long mène vers une place où se trouve un autel. Les archéologues pensent que cet endroit était destiné à l’accomplissement des rites et offrandes qui servaient à l’adoration de l’eau. Il faut savoir que l’eau est au cœur de la civilisation Chimù. Et les découvertes ne s’arrêtent pas là. En effet, les archéologues ont aussi sorti de terre une colonne, à l’intérieur de laquelle se trouvaient des vestiges d’anciens rituels et les objets utilisés pour ces derniers.

« C’est un monument mégalithique. Il n’en existe pas d’autres de ce type dans la région. Cela nous en dit beaucoup sur la relation entre la côte et les montagnes ainsi que sur celle du culte de l’eau et de la fertilité », a expliqué Walter Alva. Ce temple avait un but strictement cérémoniel.

#ENVIVO Arqueólogo Walter Alva presenta descubrimientos en Huaca El Toro de Oyotún

Publiée par La República Norte sur Lundi 11 novembre 2019

Le Pérou, une archéologie fascinante

Le Pérou est connu pour les temples des différentes civilisations qui ont colonisé les territoires de l’ouest de l’Amérique du Sud et de la Cordillère des Andes. Si vous prévoyez d’organiser un voyage au Pérou, les temples représentent une étape importante dans la découverte du pays par sa culture. La ville de Cuzco, dans le sud du pays est la plus visitée du pays. Elle est l’ancienne capitale du monde Inca. Située à 3400 mètres d’altitude, la ville est le point de départ des expéditions touristiques du fait de sa proximité avec les sites historiques et les temples incas. 

Outre cette nouvelle découverte, le Pérou compte de nombreux sites historiques et archéologiques dont beaucoup de temples. La civilisation Inca est très présente, elle s’est éteinte suite à la conquête des conquistadors espagnols en 1532. La cité Inca la plus connue est celle du Machu Picchu. Elle est la plus visitée du pays du haut de ses 2 438 mètres d’altitude. Sa conception et son architecture sont tout simplement impressionnantes. Ses immenses terrasses et son système d’irrigation ont permis à la cité de se développer grâce à l’agriculture.

La précédente découverte de temple au Pérou datait de 2013

En janvier 2013, un autre temple avait été découvert dans la région de Lima, dans l’aile de la pyramide d’El Paraiso. Datant de 5000 ans, les archéologues l’appellent le “Temple de feu”. C’est en procédant à des excavations dans une aile de la pyramide centrale du complexe que le temple a été mis au jour. Au milieu de ce dernier, un four a été retrouvé et servait à brûler des offrandes dans un contexte religieux. Le complexe d’El Paraiso est le plus ancien et le plus important complexe archéologique de Lima. Il est composé de dix bâtiments s’étalant sur plus de cinquante hectares.

temple inca
crédits : Flickr

Articles liés :

Pérou : 25 nouveaux géoglyphes géants découverts près de Nazca

Au Pérou, un rituel macabre perpétré il y a au moins 500 ans sacrifiait 140 enfants

Des dizaines de nouveaux géoglyphes découverts au Pérou