in

Que faut-il savoir sur la carte SIM virtuelle ?

Crédits : Pixabay

La carte SIM virtuelle vient de faire son apparition en France, et celle-ci a vocation à faire disparaître les cartes SIM physiques. Directement intégrée aux composants électroniques des smartphones, celle-ci a des avantages mais également des inconvénients… Lesquels ?

Qu’est-ce que la carte SIM virtuelle ?

La carte Subscriber Identity Module (SIM) telle que nous la connaissons n’est autre qu’une puce contenant un microcontrôleur et de la mémoire. Celle-ci sert à stocker les informations spécifiques à l’abonné d’un réseau mobile. La carte SIM est généralement coulée dans un cadre plastique. Mais avec le temps, elle a été déclinée en quatre formats témoignant chaque fois d’une réduction en termes de taille.

Désormais, il est question de carte SIM virtuelle (ou eSIM), directement intégrée aux composants électroniques des smartphones. Autrement dit, celle-ci est donc embarquée dans l’appareil et convient par ailleurs parfaitement aux montres connectées. Il faut savoir que ce format signera vraisemblablement à terme, la fin des cartes SIM physiques.

Plusieurs smartphones sont déjà équipés d’une eSIM parmi la dernière génération d’iPhone ou encore les Google Pixel, dont certains ne sont pas commercialisés dans notre pays. Il y a quelques mois, nous évoquions le Meizu Zero, premier smartphone “sans trou” au monde qui lui aussi est doté d’une carte SIM virtuelle. Quant au marché des montres connectées, celui-ci a déjà adopté l’eSIM.

Les quatre formats de la carte SIM physique (standard, mini, micro et nano)
Crédits : Wijipedia

Avantages et inconvénients

Comme l’a expliqué l’association UFC Que Choisir dans un article du 9 juin 2019, l’opérateur téléphonique Orange est devenu le premier en France à proposer l’eSIM. Selon la publication, « le principal avantage consiste à libérer l’emplacement physique de la carte SIM pour en accueillir une nouvelle et profiter, si nécessaire, de deux lignes sur son smartphone ». Par ailleurs, Orange devrait rendre disponible l’eSIM aux smartphones compatibles au fur et à mesure que ces derniers arriveront sur le marché.

Outre le gain de place et la possibilité d’une seconde ligne sur le même smartphone, le fait de commander une carte auprès de l’opérateur n’est plus nécessaire. Il suffit alors simplement de saisir un code d’activation. De plus, il faut savoir que les préoccupations liées aux formats de la carte sont également de l’histoire ancienne. Par ailleurs, en cas de perte du smartphone, l’opérateur pourra désactiver instantanément la ligne.

Du côté des inconvénients, l’absence de carte physique ne permet plus de l’utiliser sur un autre smartphone – par exemple en cas de panne. Ainsi, les personnes ayant un smartphone de secours ne devraient pas vraiment apprécier. En cas de changement d’appareil, la carte devra donc être réactivée.

Source

Articles liés :

Voici un smartphone à écran pliable pour les nostalgiques des mobiles à clapet !

Voici le premier smartphone durable “anti-espionnage”

Le terrible flop du smartphone géant d’Energizer !

Notez cet article