in ,

Quand YouTube supprime des vidéos de combats de robots pour “cruauté animale”

Crédits : capture YouTube / BattleBots

Certaines chaînes spécialisées dans la diffusion de combats de robots ont fait les frais d’un excès de zèle. De nombreuses vidéos ont ainsi été supprimées de la plateforme pour cause de cruauté envers les animaux. Curieux, n’est-ce pas ? Le problème se situerait au niveau de l’intelligence artificielle agissant sur la plateforme en tant que modératrice automatique.

L’IA de Google mise en cause

Tout récemment, certaines chaînes YouTube comme Battlebots ont eu une mauvaise surprise, comme l’explique The Verge dans un article du 20 août 2019. Des centaines de vidéos de combats de robots ont été supprimées pour avoir violé les conditions d’utilisation de YouTube. En revanche, les raisons avancées sont plutôt déroutantes. En effet, ces vidéos auraient été supprimées pour cruauté envers les animaux !

Rappelons que YouTube appartient à Google depuis 2006, et utilise une intelligence artificielle en guise de modératrice automatique. De son propre chef donc, l’IA a supprimé de nombreuses vidéos et adressé un avertissement aux propriétaires des chaînes concernées. Cela est sûrement dû à un changement dans l’algorithme, puisque le problème s’est produit subitement alors que les vidéos de combats de robots n’avaient jamais été inquiétées jusqu’à aujourd’hui.

La chaîne BattleBots a particulièrement souffert de l’erreur de YouTube !
Crédits : capture YouTube/ BattleBots

Une erreur rectifiée

L’IA de Google a donc confondu les vidéos de combats de robots avec celles montrant des combats d’animaux, ces dernières étant effectivement interdites. L’erreur a été confirmée par YouTube qui a rappelé que les vidéos de combats de robots étaient bien autorisées. En tout cas, plusieurs personnes telles que Jamison Go et Sarah Pohorecky – ayant participé à la dernière saison de la chaîne Battlebots – n’ont pas tardé à réagir. Ceux-ci ont demandé aux abonnés de se plaindre en masse afin de sauver “leur sport favori”. Depuis, tout semble revenu à la normale puisque les restrictions ont été levées.

Si BattleBots est très populaire pour ses combats de robots outre-Atlantique, ce genre de machine apparaît parfois dans l’actualité. En 2017, nous évoquions le premier combat de robots géants opposant les États-Unis et le Japon. Ce match avait été organisé par la société MegaBots, une pionnière dans ce genre d’événement.

Voici la dernière vidéo publiée par BattleBots :

Articles liés :

Des milliers de scientifiques s’engagent à ne pas construire de robots tueurs

Ce robot connecté à la réalité virtuelle vous lance de vrais coups de poing !

Pourquoi l’armée française va recruter des écrivains de science-fiction