in

Quand une lionne adopte un jeune léopard en Inde

Crédits : Dheeraj Mittal / Conservateur adjoint des forêts en Inde

Il y a quelques mois, des chercheurs ont observé une scène incroyable en Inde : une lionne adoptant un jeune léopard. Une alliance étonnante qui implique deux espèces rivales.

Dans le monde animal, prendre soin de la progéniture d’un autre n’est pas franchement la priorité. Nourrir, soigner et protéger sont autant de manœuvres qui demandent beaucoup de temps et d’énergie de la part de l’aidant qui n’aura finalement pas la possibilité de transmettre ses propres gènes, ce qui est pour le coup sa véritable priorité du point de vue évolutif.

Il n’est pas rare pour certains animaux de s’occuper d’une progéniture non biologique de la même espèce. Toutefois, il y a toujours une “intention darwiniste”, oserait-on dire. Généralement, ce type de manœuvres contribue directement à favoriser le succès évolutif de l’aidant plus tard dans la vie. Une femelle guépard peut par exemple être amenée à prendre soin du petit d’un autre, car celui-ci l’aidera à survivre en intégrant les rangs à l’âge adulte.

Un jeune léopard dans les bras d’une lionne

En revanche, les cas d’adoption interspécifique sont très rares. Seuls deux ont été observés dans la nature. Et à chaque fois, les deux espèces impliquées ne rivalisaient pas dans la nature. D’où la surprise de chercheurs qui ont repéré en 2018 une lionne du parc national de Gir, en Inde, s’occupant d’un jeune léopard. En effet, ces deux espèces se battent pour les mêmes proies dans leur environnement naturel.

Ils sont en désaccord perpétuel“, explique Stotra Chakrabarti, de l’Université du Minnesota, qui détaille ses observations dans la revue Ecosphere. “Les lions tuent à la fois les léopards adultes et leurs petits, tandis que les léopards sont enclins à attaquer les lionceaux non gardés“.

Lorsque les chercheurs ont observé cette incroyable scène pour la première fois, le jeune léopard n’avait que deux mois. La lionne, qui s’occupait déjà de sa progéniture (deux lionceaux), a été vue en train de l’allaiter plusieurs fois. Au départ, ils pensaient que cette “alliance” n’allait durer que quelques heures. Au final, elle a duré 29 jours !

Malheureusement, le jeune léopard n’a pas survécu. En février 2019, les chercheurs ont en effet retrouvé son corps qui ne présentait visiblement aucun signe de blessure. Une autopsie a finalement conclu que le petit souffrait d’une hernie fémorale congénitale. D’après le chercheur, un vaisseau sanguin présent dans son aine s’est rompu, ce qui a probablement entraîné sa mort.

lionne léopard
Crédits : Dheeraj Mittal / Conservateur adjoint des forêts en Inde

Comment expliquer cette adoption ?

Les chercheurs n’ont pas de certitudes. Ils suggèrent néanmoins que le choix de la mère a peut-être été guidé par son manque d’expérience.

Âgée d’environ cinq ans, elle avait en effet déjà perdu ses premiers lionceaux rapidement. Ces deux nouveaux petits, qui avaient sensiblement le même âge que le léopard, constituaient donc sa première véritable portée et finalement “sa première incursion dans la parentalité“, explique Stotra Chakrabarti.

Guidé par tout un cocktail hormonal, son instinct maternel aurait finalement pu l’inciter à prendre soin d’un petit en détresse, et ce, même si ce dernier représente une espèce concurrente.

Par ailleurs, le fait que cette lionne soit asiatique (Panthera leo persica) et non africaine (Panthera leo leo) a également pu rendre possible cette alliance inattendue.

En Asie, les lions mâles ne vivent pas avec des femelles (ils n’interviennent que pour se reproduire), et ces dernières ont également tendance à s’isoler pendant plusieurs mois après l’accouchement. Ces comportements ont donc probablement favorisé cette relation si spéciale. Dans un cadre africain plus “collectif”, cette cohabitation avec un jeune léopard ne serait probablement jamais passée.

Le petit étant décédé, on ne sait pas comment cette histoire aurait pu tourner avec le temps. Une fois adulte, aurait-il continué de vivre avec les lions ? Aurait-il tenté de rejoindre les siens ? Malheureusement, on ne le saura jamais.

Source

Articles liés :

Les lions de Namibie s’attaquent désormais aux créatures marines

Les photos ultra rares d’un léopard noir capturées en Afrique

La panthère noire est de retour au Sri Lanka