in

Quand les drones s’entraînent en réalité virtuelle, ça donne ça !

FlightGoggles, un système permettant d'entraîner les drones à éviter les crashs ! Crédits : capture Youtube / Sertac Karaman

Les chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) font encore parler d’eux avec des drones recevant un entraînement au moyen de la réalité virtuelle. Le but ? Apprendre aux machines à éviter des obstacles et donc, d’éventuels chocs.

Pour qu’un drone soit apte à éviter un maximum les accidents, il faut l’entraîner a acquérir plus de vitesse et d’agilité. Par ailleurs, moins les drones subissent de crashs, moins les ingénieurs passeront de temps à réparer leurs engins. Justement, le Massachusetts Institute of Technology (MIT) a récemment dévoilé un système inédit d’entraînement pour drones en réalité virtuelle, comme l’indique un communiqué publié le 17 mai 2018. Celui-ci, baptisé FlightGoggles, a fait l’objet d’une vidéo de démonstration visible en fin d’article.

Dans le communiqué du MIT, le professeur en aéronautique et astronautique Sertac Karaman indique que ce nouveau système d’entraînement «pourrait réduire considérablement le nombre d’accidents que les drones subissent lors des séances d’entraînement» et que pour «repousser les limites de la vitesse», le drone a «besoin d’un environnement de réalité virtuelle».

Sertac Karaman estime également que cette innovation pourrait permettre une meilleure réactivité, et que cela pourrait améliorer le développement des drones en général. Ainsi, le MIT estime que les drones seront de plus en plus agiles et rapides en suivant le programme FlightGoggles.

Le fameux projet a été présenté à l’occasion de la conférence internationale sur la robotique et l’automatisation de l’IEEE (l’Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens) qui s’est déroulée du 21 au 26 mai 2018 à Brisbane (Australie). À cette occasion, le MIT a annoncé son intention de participer dans deux ou trois ans à une course en positionnant un de ses drones autonomes. Le but sera de battre le meilleur pilote humain de drones afin de prouver l’efficacité du système d’entraînement en réalité virtuelle.

Sources : NumeramaRéalité Virtuelle 360