in ,

Quand la réalité virtuelle soulage la douleur des enfants à l’hôpital

Le projet Starlight Virtual Reality semble avoir un certain succès depuis son lancement Crédits : capture YouTube / Lenovo

Le fabricant d’informatique chinois Lenovo a expérimenté une technologie VR (réalité virtuelle) destinée aux enfants dans les hôpitaux. Le but est de remplacer l’anesthésie générale par la réalité virtuelle et permettre aux plus jeunes de mieux supporter leur séjour à l’hôpital.

La VR à l’hôpital

En juin 2018, nous évoquions un projet mené en France par la start-up Healthy Mind. Ce dernier visait à soulager diverses douleurs par le biais de la réalité virtuelle. Il était question de différents modes – contemplatif et interactif – destinés à relaxer le patient. Plusieurs activités étaient proposées comme jouer de la musique, faire de la peinture, résoudre des énigmes ou tout simplement effectuer une visite guidée d’un lieu.

Dans un communiqué publié le 9 novembre 2019, la société chinoise Lenovo indique que la VR commence à être utilisée dans certains hôpitaux des États-Unis. L’objectif est de soulager la douleur des plus jeunes patients. Dans sa publication, Lenovo évoque son projet Starlight Virtual Reality, présenté dans un film intitulé This is Life, actuellement diffusé au Festival du Film de Denver (États-Unis).

réalité virtuelle casque 2
Crédits : capture YouTube / Lenovo

Un point sur le projet

Mené en collaboration avec la Starlight Children’s Fondation, le projet est déjà en place depuis plus d’un an dans un hôpital de l’État du Colorado. Quotidiennement, de jeunes patients jouent à des jeux vidéo en réalité virtuelle par le biais du casque Lenovo Mirage Solo VR. Pour les médecins sur place, cette technologie a permis d’améliorer la qualité de vie de ces enfants à l’hôpital.

Joe Albeitz, un des pédiatres participant au projet, rappelle que le cerveau humain a une capacité d’attention limitée. Selon lui, plus l’immersion dans une expérience VR est effective, moins le cerveau ressent les signaux de la douleur. Vous l’aurez compris, il s’agit simplement de détourner l’attention du patient ! Ainsi, dans certains cas qui auraient habituellement nécessité une anesthésie générale, la VR s’avère suffisante.

Par ailleurs, le spécialiste estime que l’utilisation de cette technologie pourrait être étendue. Dans le cas de patients de longue durée, la VR leur permettrait d’une part de s’évader de l’hôpital. D’autre part, il pourrait s’agir de préparer leur retour à la vie réelle en leur offrant la possibilité d’être présents virtuellement à l’école, dans leur classe, ou à la maison, en famille.

Voici une vidéo publiée par Lenovo concernant le projet Starlight Virtual Reality :

Articles liés :

Ces applications de réalité virtuelle permettent de lutter contre la peur du vide

L’hypnose en réalité virtuelle pour anesthésier les patients

Quand les artistes utilisent la réalité virtuelle pour simuler l’effet des drogues !