in

Quand aura lieu le prochain lancement du Falcon Heavy ?

falcon heavy
Crédits : Spacex

Il y a quelques jours le Falcon Heavy s’envolait après plus de trois ans d’absence, nourrissant l’appétit des passionnés d’espace. Pour le prochain lancement, il va falloir patienter encore un peu. En effet, selon une récente mise à jour, il n’aura pas lieu avant au moins janvier prochain.

Un retour très attendu

Falcon Heavy est la fusée opérationnelle la plus puissante au monde. La fusée de SpaceX est composée de trois boosters de Falcon 9, chacun équipé de neuf moteurs Merlin. Ensemble, ces 27 moteurs génèrent autant de poussée au décollage que dix-huit avions 747. Elle est ainsi capable de soulever plus du double de la charge utile de son concurrent direct, le Delta IV Heavy.

Le Falcon Heavy avait soigné son entrée avec le lancement de la Tesla d’Elon Musk dans l’espace. Le lanceur avait ensuite enchaîné deux vols en avril et juillet 2019, avant de rester au garage pendant plus de trois ans pour des raisons indépendantes de la volonté de SpaceX.

Le Falcon Heavy s’est finalement de nouveau illustré le 1er novembre dernier avec le lancement de la mission USSF-44. Il s’agissait du premier lancement géosynchrone direct de SpaceX, ce qui signifie que la fusée a livré ses charges utiles à environ 36 000 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre. Le terme « géosynchrone » fait ici référence au fait que la vitesse orbitale d’un vaisseau spatial correspond à la vitesse de rotation de la Terre à cette altitude. C’est une destination privilégiée pour les communications et les satellites d’observation de la Terre qui sont destinés à scruter la même région de la planète de façon constante.

Habituellement, pour simplifier le travail de la fusée, la plupart des satellites à destination de cette orbite sont lancés sur une orbite de transfert géosynchrone. Ils utilisent alors leur propre système de propulsion pour arriver à destination. Ici, lors d’un lancement direct, c’est la fusée qui fait quasiment tout le travail.

falcon heavy
Retour de l’un des deux boosters Falcon Heavy le 1er novembre dernier. Crédit : Space Launch Delta 45

À quand le prochain lancement ?

Pour la suite, le manifeste du Falcon Heavy est bien rempli avec plus d’une dizaine de lancements en attente, dont six pour le compte de la NASA. Le prochain visait initialement à placer le premier satellite à large bande ViaSat-3 en orbite avant la fin de l’année. Toutefois, Viasat, une entreprise américaine spécialisée dans les télécommunications, a finalement déclaré que son satellite ne serait pas prêt à temps.

L’opérateur s’attend maintenant à ce que le satellite soit expédié depuis les installations de fabrication de Boeing, en Californie, vers la rampe de lancement de SpaceX en Floride pour un lancement au premier trimestre de 2023. Le calendrier n’est toutefois pas précisé. Tout dépendra de certains lancements prioritaires nationaux américains utilisant la même rampe de lancement que le Falcon Heavy.

Arcturus, le premier petit satellite commercial construit par la startup Astranis, doit aussi rejoindre le lancement en tant que charge utile secondaire.

ViaSat-3 sera une constellation mondiale de trois satellites de communication géostationnaires en bande Ka. Ces satellites sont destinés à fournir une connectivité haut débit avec des vitesses de plus de 100 mégabits par seconde. C’est environ trois fois plus rapide que le satellite ViaSat-2 lancé en 2017.

Ce premier ViaSat-3 se concentrera sur la couverture des Amériques. Le second, ciblant l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, sera normalement lancé l’été prochain. La société prévoit de déployer le troisième satellite, qui couvrira la région Asie-Pacifique, environ six mois plus tard. Ces lancements se feront également à bord d’un Falcon Heavy.

Par ailleurs, une charge utile classifiée pour Space Force (appelée USSF-67) pourrait être lancée avant, dès janvier 2023, selon un rapport d’octobre de SpaceFlightNow. Là encore, tout dépendra du client.