in

Pythagore aurait été végétarien

pythagore prônant le végétarisme peinture végétarien
Pythagore prônant le végétarisme, peinture de Rubens ©Wikimedia Commons

Si tout porte à croire qu’il s’agit d’un mouvement récent, le végétarisme ne date pourtant pas d’hier. Ce régime spécifique remonterait ainsi à l’Antiquité, et Pythagore l’aurait lui-même respecté. Le véganisme serait tout aussi suranné…

Pythagore, on le connaît davantage pour son théorème que pour son régime alimentaire. À la fois philosophe, mathématicien, réformateur religieux et scientifique, le grec originaire de Samos n’a pas démérité. Sa vie est pourtant encore auréolée de mystère et son nom, teinté d’une certaine légende. Ce qui n’a pas empêché le sage de récolter les compliments des plus grands philosophes et historiens de tous les temps. Hérodote le qualifiait ainsi de « l’un des plus grands esprits de la Grèce » tandis que Hegel le considérait comme « le premier maître universel ».

 Qui est vraiment Pythagore ?

Né vers 570 av. J.-C. sur l’île grecque de Samos, Pythagore est surtout connu pour son théorème mathématique, le célèbre triangle éponyme. Cette thèse de géométrie euclidienne énonce que dans un triangle rectangle, le carré de la longueur de l’hypoténuse est égal à la somme des carrés des longueurs des deux autres côtés.

Mais l’influence de Pythagore ne se résume pas à cet énoncé mathématique, et le philosophe est aussi connu pour ses travaux sur la musique et la cosmologie, ainsi que pour sa doctrine de la transmigration des âmes (la réincarnation, en quelque sorte). En plus de son travail théorique, Pythagore a fondé une école de pensée à Crotone, en Italie, aussi appelée secte pythagoricienne, suivie par ses « disciples », les pythagoriciens. Cette école aurait eu une grande influence sur la philosophie et les mathématiques de l’Antiquité.

Mais s’il y a bien un courant de pensée que l’on n’attribue pas au mathématicien, c’est le végétarisme. Pourtant, à en croire les analyses des écrits antiques, il est fort probable que Pythagore ait été l’un des précurseurs du mouvement végétarien, voire même vegan.

Théorème de Pythagore triangle géométrie
©Wikimedia Commons

Pythagore, précurseur du mouvement végétarien

Les disciples de Pythagore devaient suivre une série de règles strictes, rebaptisées les « commandements pythagoriciens ». Ces directives incluaient l’abstinence de viande animale, le respect du silence, la pratique de la méditation et de l’équité à l’égard de tous les êtres vivants, quelle que soit leur espèce. Les pythagoriciens affirmaient ainsi pouvoir vivre sans ôter la vie. D’ailleurs, on qualifiait à l’époque de « régime de Pythagore » toute diète exempte de viande. Le mathématicien semblait en effet être particulièrement écœuré à l’idée d’avaler de la chair animale :

Quel crime d’engloutir des entrailles dans ses entrailles, d’engraisser avidement son corps d’un autre corps, et de vivre de la mort d’un être vivant comme nous !

Un vegan avant l’heure ?

Selon les écrits antiques, et notamment ceux de Platon, Sénèque ou Ovide, Pythagore aurait toujours fait preuve d’une grande douceur envers les animaux, déplorant la violence humaine à leur égard. Le philosophe aurait également condamné la chasse, avouant être particulièrement répugné par les massacres sanglants, et aurait évité de porter des vêtements en cuir ou en laine.

Selon le philosophe arabe Jamblique, le linge de lit et les vêtements des pythagoriciens étaient en lin, et leurs chaussures, confectionnées à partir d’écorce d’arbre. Même s’il est difficile d’affirmer que Pythagore a suivi un mode de vie vegan au sens où on l’entend aujourd’hui, les analyses des textes antiques laissent penser que l’alimentation du philosophe grec était bel et bien végétarienne. La peinture de Rubens « Pythagore prônant le végétarisme » constitue d’ailleurs l’une des preuves artistiques du mode de vie végétarien du mathématicien.

pythagore prônant le végétarisme peinture végétarien
« Pythagore prônant le végétarisme », peinture de Rubens ©Wikimedia Commons

Le végétarisme et le véganisme aujourd’hui

Le végétarisme est un régime alimentaire qui exclut la consommation de viande, de poisson et de fruits de mer. Les végétariens peuvent toutefois consommer des dérivés de produits d’origine animale comme le lait, les œufs ou le miel. Aujourd’hui plusieurs raisons peuvent pousser à adopter un régime végétarien, notamment pour des motifs éthiques, écologiques ou médicaux.

Il existe aujourd’hui différents types de végétarisme, variant en fonction des aliments autorisés. Ainsi, les lacto-végétariens consomment des produits laitiers mais pas d’œufs, tandis que les ovo-végétariens mangent des œufs mais pas de produits laitiers.

Les végétaliens, quant à eux, excluent toutes les denrées d’origine animale de leur alimentation, y compris les produits laitiers, les œufs et le miel. On dit d’une personne qu’elle est vegan quand elle respecte non seulement un régime végétalien, mais qu’elle adopte aussi un mode de vie où l’exploitation animale est totalement exclue (cosmétiques testés sur les animaux, vêtements et accessoires en cuir, en laine ou en soie, élevage d’animaux de compagnie, etc.). Une véritable philosophie de vie, en somme.

vache bébé veau abattoir régime végétarien
©Cottonbro Studio/Pexels

Cessez, mortels, de vous souiller de mets abominables ! Vous avez les moissons, vous avez les fruits (…), les raisins suspendus à la vigne, les plantes savoureuses (…), le lait des troupeaux et le miel parfumé de thym. La terre vous prodigue ses trésors, des mets innocents et purs qui ne sont pas achetés par le meurtre et le sang.

Pythagore

Vous souhaitez vous tourner vers une alimentation majoritairement végétale ou végétarienne ? Découvrez pourquoi le fromage n’est pas végétarien.