in ,

Psychologie : quels sont les effets des e-mails impolis ou agressifs ?

Crédits : iStock

Il y a déjà quelques années, des études se sont intéressées aux conséquences psychologiques des e-mails impolis, voire agressifs. Or, les chercheurs estiment que peu importe leur forme, ce genre de messages électroniques peuvent générer un stress supplémentaire, notamment au travail. En effet, cela peut conduire à terme à un désengagement professionnel et peut avoir un impact sur la vie de famille.

Une pratique très répandue

Beaucoup d’entre vous ont peut-être déjà reçu des courriels dont la forme n’était pas très agréable. Ponctués généreusement de points d’exclamation, de majuscules ou clairement empreints d’énervement, ces messages auraient un impact psychologique négatif, surtout dans le milieu professionnel. Un article du Scientific American publié le 21 juillet 2020 a tout d’abord cité un rapport paru sur la plateforme ERIC en 2002 évoquant le fait que 88% des Américains interrogés au cours de l’étude se sont plaints de rencontrer quotidiennement des personnes grossières et irrespectueuses. Or, ces rencontres se font aussi en ligne via les e-mails sur le lieu de travail. Une seconde étude parue dans la revue Information & Management en 2009 indiquait que 90 % des personnes interrogées avaient déjà reçu des e-mails irrespectueux au travail.

Qu’on se le dise, l’efficacité de la communication électronique ne masque pas son caractère distant et détaché. Face à face, les personnes sont généralement conscientes des attentes mutuelles en matière de courtoisie et de respect. Cependant, devant un écran, la décence a parfois tendance à disparaître.

clavier ordinateur
Crédits : Public Domain Pictures

Des impacts à différents niveaux

D’autres recherches estiment qu’être victime de ce genre d’échanges peut avoir un effet durable. Une étude parue dans le Journal of Occupational Health Psychology en 2013 évoque un stress persistant pouvant nuire au bien-être du destinataire. L’étude avait simulé une expérience mettant en scène des participants recevant un e-mail grossier ou irrespectueux de leur employeur. Résultat ? Par rapport au groupe témoin, ces personnes ont ressenti davantage d’émotions négatives et ont eu du mal à rester engagées dans leurs tâches au travail.

Ce stress peut même envahir la vie familiale. Dans le cadre d’une étude parue dans le Journal of Management en 2015, les chercheurs ont interrogé des travailleurs deux fois par jour sur une semaine de cinq jours de travail. En cas de réception d’e-mail irrespectueux, ces personnes étaient davantage susceptibles de présenter des symptômes de stress le soir même ainsi que le lendemain matin. Une autre étude parue dans le Journal of Organizational Behavior en 2018 évoque même une “contamination” de ce stress au partenaire amoureux durant le week-end !

À l’heure où le télétravail est voué à davantage se développer, la politesse et la courtoisie dans les messages devraient revêtir une importante cruciale. Or, les gestionnaires pourraient contribuer à éviter ce stress source de réactions en chaîne. Il s’agirait de fixer des règles de communication que tout le monde devrait respecter. Enfin, il peut être bénéfique de procéder à un détachement psychologique en “se débranchant” après la sortie du travail.