in

L’incroyable découverte de protéines fossiles vieilles de 2 milliards d’années

Crédits : Nature

C’est une première : des scientifiques annoncent la découverte de fragments de protéines relativement peu dégradés dans des micro-organismes fossilisés il y a presque 2 milliards d’années dans des sédiments canadiens. Il s’agit là des plus anciens restes de protéines retrouvés dans des fossiles. 

Formée il y a 4.6 milliards d’années, la Terre a, pendant les deux milliards d’années qui suivirent, énormément évolué. La formation du noyau, la mise en place des premiers continents ;  passant d’une atmosphère riche en gaz à effet de serre (CO2 méthane) sans oxygène à une atmosphère oxygénée il y a environ 2.4 milliards d’années. Un monde inhospitalier, une Terre primitive que les scientifiques essaient de décrypter pas à pas, collectant des indices rares, souvent dissous par le temps. Les incertitudes sont encore grandes, mais la vie nous réserve parfois de belles surprises. En témoigne cette incroyable nouvelle.

La découverte, faites par une équipe de scientifiques français de l’Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie et ceux du Laboratoire magma et volcans, en collaboration avec l’Université de Californie à Los Angeles, nous autorise un grand pas en avant vers la compréhension des premières formes de vie apparues sur Terre. Ces derniers ont pour la toute première fois, identifié au Canada la présence de fragments de protéines relativement peu dégradés dans des micro-organismes fossilisés vieux de presque deux milliards d’années. Il s’agit des plus anciens restes de protéines retrouvés dans des fossiles jusqu’à maintenant. Une découverte qui suggère qu’il sera bientôt possible de reconstituer la nature chimique des plus anciennes formes de vie sur Terre, à partir de leurs restes fossiles.

Les archives biologiques de la vie il y a deux milliards d’années ne sont donc peut-être pas complètement détruites, ce qui offre l’espoir de mieux comprendre comment la vie a évolué pendant cette période de l’histoire de la Terre. Et pourquoi pas répondre à cette fameuse question encore largement débattue :  » Quand et sous quelles formes la vie est-elle apparue sur Terre ? « 

Source : Futura-science