in

Projet Titan : Apple “présente” enfin son projet de véhicule autonome

Crédits : Wikimedia Commons

En cours depuis 2014, le projet de voiture électrique autonome d’Apple a tout récemment fait l’objet d’un rapport de présentation à destination du gouvernement fédéral des États-Unis. Cependant, il faudra se montrer très patient quant au lancement de ce véhicule !

Un rapport “volontaire”

Apple a bien présenté son véhicule, comme l’explique The Verge dans un article du 20 février 2019. En revanche, il est question d’un court rapport de sécurité volontaire remis au gouvernement fédéral. Le fait est qu’Apple se montre très prudent sur le futur lancement de son véhicule électrique autonome, et que le mot revenant le plus dans le rapport serait le mot “secret”.

Le rapport en question ne présente aucune image, croquis ou plan, mais Apple y affirme pouvoir se faire une place au sein de ce marché pourtant très concurrentiel. Aucun visuel donc, mais surtout, d’autres informations importantes sont également manquantes : futur déploiement des véhicules, applications commerciales ou encore résultats des tests et autres simulations qui se déroulent actuellement en Californie.

À qui la faute ? Il serait logique de pointer du doigt l’autorité régulatrice – à savoir l’US National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) – pour avoir rendu ce genre de rapport volontaire et non obligatoire avec un cahier des charges en bonne et due forme. En revanche, il faut également préciser que les concurrents d’Apple en termes de voiture électrique autonome – à savoir Waymo (voir ci-après), Ford ainsi que GM – ont remis des rapports bien plus fournis, d’une quarantaine de pages en moyenne.

Crédits : Wikimedia Commons

Un projet qui prend son temps

Force est de constater que le Projet Titan avance lentement et que depuis son lancement, divers rebondissements ont eu lieu. Citons par exemple une restructuration majeure en janvier 2019 ayant pris la forme d’un licenciement de 200 employés travaillant sur le projet. À peu près au même moment, le FBI arrêtait un citoyen chinois accusé d’avoir tenté de voler des secrets industriels liés au Projet Titan. Il s’agissait d’un ancien employé d’Apple qui errait dans une zone interdite aux personnes non autorisées, et qui avait récemment postulé pour être embauché dans une société chinoise spécialisée dans les systèmes de conduite autonome !

En définitive, ce projet annoncé pour 2020 laisse les observateurs dans le flou total. En effet, personne ne sait s’il s’agit d’un véhicule complet ou d’une simple technologie ! Il faudra donc se montrer très patient avant d’en savoir davantage.

Sources : Siècle DigitalFredzone

Articles liés :

Bientôt la mise sur le marché d’une première voiture électrique imprimée en 3D ?

Voici le concept de voiture électrique par Volvo pour “concurrencer l’aviation” !

La vision futuriste de McLaren sur la Formule 1 100 % électrique en 2050