in

Progress a sombré en fin de nuit au dessus du Pacifique

Crédits : ESA

C’est finalement à 6 h 4 (heure de Paris) que le cargo Progress a terminé sa course près de 10 jours après la perte de son contrôle.

« Le vaisseau Progress M-27M a cessé d’exister à 5 h 4 heure de Moscou le 8 mai 2015. Son entrée dans l’atmosphère s’est faite […] au-dessus de la partie centrale de l’océan Pacifique », a indiqué l’agence spatiale russe dans un communiqué. Les résultats de l’enquête liée à l’incident devraient être présentés au plus tard le 13 mai.

Le 28 avril dernier, le cargo Progress aurait dû s’arrimer à la Station spatiale internationale pour y apporter des vivres. Il n’a toutefois pas atteint sa cible, la fusée Soyouz ne l’ayant pas lâché au bon endroit et à la bonne vitesse. Rapidement, l’agence spatiale russe annonçait la perte de son contrôle. Il aura donc mis une dizaine de jours à pénétrer dans l’atmosphère avant de s’y désintégrer, quelque part au-dessus de l’océan pacifique.

L’équipage de l’ISS devra donc puiser dans ses réserves — rassurons-nous, suffisamment importantes pour qu’ils tiennent plusieurs mois — avant qu’une nouvelle mission vienne ravitailler l’ISS.

Le cargo contenait une réplique du drapeau soviétique qui avait été hissé à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Symbole de la victoire soviétique, il devait être renvoyé sur Terre par les astronautes russes de l’ISS pour adresser leurs vœux à la Russie, à l’occasion du 9 mai qui commémore leur victoire.

Source : Agence spatiale russe

– Crédits photo : Exemple de rentrée dans l’atmosphère de gros débris spatial : le cargo ATV / ESA