in

Ce programme s’inspire des Alcooliques anonymes pour permettre aux citoyens de réduire plus facilement leur empreinte carbone

Crédits : fizkes / iStock

Le cabinet français Carbone 4 vient de lancer le programme MyCO2. Il s’agit de sessions de groupe durant lesquelles les participants apprennent à diminuer leur empreinte carbone sur le plan individuel. Or, ces sessions s’inspirent de la célèbre organisation Alcooliques anonymes.

Faciliter l’action individuelle

La notion d’empreinte carbone est une mesure des émissions de gaz à effet de serre. Celle-ci prend en compte les facteurs d’émission des intrants résultant des activités, en particulier les facteurs d’émission que l’on associe aux sources d’énergie. L’empreinte carbone fait l’objet de nombreuses recherches et concerne énormément d’activités diverses, comme Internet, les smartphones, l’alimentaire, l’armée, etc. Néanmoins, rappelons que les citoyens ont leur propre empreinte carbone découlant de leur vie au quotidien. En 2020, l’application Greenly avait affirmé que le premier confinement pour cause de Covid-19 avait fait baisser de 62 % de l’empreinte carbone des Français.

Pour un nombre non négligeable de citoyens, réduire leur empreinte carbone au quotidien est devenu un objectif depuis déjà quelques années. Cependant, après avoir calculé cette dernière, il est parfois difficile de passer à l’action. Comme l’explique We Demain dans un article du 20 janvier 2022, le cabinet parisien Carbone 4, expert en stratégie bas carbone, vient de lancer le programme MyCO2 afin de faciliter en groupe les prises de décisions à l’échelle individuelle.

CO2 empreinte carbone
Crédits : Canan turan / iStock

Atteindre les objectifs des Accords de Paris

La particularité du programme MyCO2 réside dans ses sessions de groupe s’inspirant des Alcooliques anonymes, la célèbre organisation d’entraide mondiale. Ces mêmes sessions peuvent accueillir entre dix et cinq cents personnes. Après une introduction présentant le programme, les participants calculent leur empreinte carbone au moyen d’un questionnaire. Le document concerne l’alimentation, les moyens de transport, le logement ou encore la consommation en général. Après cela, les volontaires échangent entre eux sous l’impulsion d’un animateur en partageant leur ressenti, leur témoignage ainsi que les solutions possibles.

Avec ces sessions de groupe, l’objectif de Carbone 4 est de débarrasser les participants de leur « tétanie face au défi climatique ». Il s’agit donc de leur permettre de passer plus rapidement à l’action et surtout de manière plus efficace grâce à la motivation que génère le groupe. Ce programme est-il réellement efficace ? En l’absence de recul, difficile de se prononcer, mais la méthode des Alcooliques anonymes est plutôt connue pour avoir porté ses fruits.

En attendant, Carbone 4 a rappelé que l’empreinte carbone moyenne en France en 2019 (avant l’arrivée de la Covid-19) était de 9,9 tonnes équivalent CO2 par habitant (11 tonnes en 2018). Or, atteindre les objectifs des Accords de Paris de 2015 nécessite de faire tomber cette valeur annuelle à deux tonnes équivalent CO2. Le cabinet français a identifié différents postes permettant d’agir efficacement sur l’empreinte carbone individuelle. Citons les transports avec comme interrogation principale la voiture individuelle, l’alimentation avec notamment la consommation de viande ou encore les énergies avec la question de l’utilisation du gaz et du fioul dans les logements.