in

Pourquoi le prochain lancement du Starship va encore devoir attendre

starship
La fusée Starship s'envole pour son premier test orbital. Crédits : SpaceX

La Federal Aviation Administration (FAA) vient de clôturer son examen du rapport d’enquête sur le lancement inaugural de la fusée Starship de SpaceX. L’entreprise va devoir mettre en œuvre plusieurs dizaines de mesures correctives pour obtenir sa prochaine licence de lancement.

Encore du travail avant le lancement de la fusée Starship

Il y a quelques jours, SpaceX avait terminé l’assemblage de ses deux prototypes les plus récents, Starship 25 et BN9, laissant ainsi présager l’imminence d’un second vol d’essai pour la plus grande fusée du monde. En réalité, SpaceX n’attendait plus que l’approbation de la Federal Aviation Administration (FAA). Depuis plusieurs semaines, l’agence examinait en effet un rapport d’incident soumis par la société suite à l’autodestruction imparfaite du lanceur dans le cadre de la première tentative de lancement opérée en avril dernier. Ce lancement avait alors causé des dégâts sur le site et projeté beaucoup de débris dans les zones protégées qui l’entourent.

Il y a quelques jours, la FAA a finalement rendu ses conclusions et mis en évidence « plusieurs causes profondes » de ce lancement défectueux, spécifiant notamment 63 actions correctives à mettre en œuvre.

Ces actions impliquent une refonte du matériel du véhicule pour éviter les fuites et les incendies, une modification de la rampe de lancement pour renforcer sa résilience, l’incorporation d’examens supplémentaires dans le processus de conception, l’augmentation de l’analyse et des tests des systèmes critiques pour la sécurité tels que le système d’autodestruction. Notez que de nombreux détails de ce rapport resteront confidentiels en raison de la présence de données exclusives et des règles américaines de contrôle des exportations. Le point à retenir est que les ingénieurs et ouvriers de Boca Chica vont encore devoir travailler dur au cours des prochaines semaines.

Ainsi vous l’avez compris, la FAA ne pas le feu vert à une reprise immédiate des lancements du Starship à Boca Chica, au Texas. Pour espérer voir sa fusée décoller à nouveau, SpaceX devra avoir apporté tous les correctifs nécessaires, puis refaire une demande de lancement.

Space Starship
Le vaisseau spatial de SpaceX lors de son premier vol d’essai intégré le 20 avril 2023. Crédits : SpaceX

SpaceX a pris les devants

Nous savons que SpaceX n’a pas attendu les conclusions de ce rapport pour faire des changements. Sur X, Elon Musk a notamment déclaré que la société avait apporté « des milliers de mises à niveau » de son système de lancement. SpaceX a notamment déjà fortifié son support de lancement orbital de Starbase avec la mise en place d’une plaque d’acier et d’un système de déluge d’eau capable de dissiper la puissance destructrice des 33 Raptors du booster Super Heavy.

Une autre amélioration importante concerne le système de séparation des deux véhicules. Jusqu’à présent, le vaisseau ne devait brûler ses six moteurs qu’une fois séparé de son lanceur. Désormais, la présence d’un énorme anneau en acier inoxydable sur ce premier étage permettra au second d’enclencher la combustion de ses moteurs alors que les deux véhicules sont encore ensemble.