in

Le Nobel de médecine récompense des travaux sur les récepteurs sensoriels

Crédits : Adam Baker / Flickr

Ce lundi 4 octobre, le comité Nobel a annoncé que le prix Nobel de médecine 2021 est attribué à David Julius et Ardem Patapoutian. Tous deux ont été récompensés “pour leurs découvertes de récepteurs de la température et du toucher“.

Sentir le monde qui nous entoure

Comme d’habitude, c’est la médecine qui ouvre le bal. L’année dernière, le Nobel avait récompensé Michael Houghton, Harvey J. Alter et Charles M. Rice pour leur contribution décisive à la lutte contre l’hépatite C. Cette année, le prix revient au Dr David Julius, professeur de physiologie à l’Université de Californie (San Francisco) et à Ardem Patapoutian, biologiste moléculaire et neuroscientifique à Scripps Research à La Jolla, en Californie. Ces derniers ont permis d’identifier plusieurs chaînons manquants critiques dans notre compréhension de l’interaction complexe entre nos sens et l’environnement.

Selon le comité, les deux scientifiques ont aidé à répondre à l’une des questions les plus profondes sur la condition humaine : comment percevons-nous notre environnement ?

Les mécanismes sous-jacents à nos sens ont déclenché notre curiosité pendant des milliers d’années, par exemple, comment la lumière est détectée par les yeux, comment les ondes sonores affectent nos oreilles internes et comment différents composés chimiques interagissent avec les récepteurs de notre nez et de notre bouche, générant des odeurs et du goût“, a écrit le comité.

Si ces interrogations sont depuis maîtrisées, une question fondamentale demeure. Comment la température et les stimuli mécaniques sont-ils convertis en impulsions électriques dans le système nerveux ?

Notre capacité à ressentir la chaleur, le froid, comme le toucher est essentielle à notre survie et sous-tend notre interaction avec le monde qui nous entoure“, a déclaré le comité Nobel dans un communiqué de presse. “Dans notre vie quotidienne, nous tenons ces sensations pour acquises, mais comment les impulsions nerveuses sont-elles initiées pour que la température et la pression puissent être perçues ?“.

nobel
Les lauréats de médecine 2021. L’Assemblée Nobel de l’Institut Karolinska a décidé d’attribuer le prix Nobel de physiologie ou médecine 2021 à David Julius et Ardem Patapoutian “pour leurs découvertes de récepteurs de la température et du toucher“. Crédits : Nobel Prize

Pourquoi ces travaux sont-ils importants ?

Dans le cadre de ses recherches, M. Julius s’est appuyé sur la capsaïcine, un composé retrouvé dans les piments qui induit une sensation de brûlure, pour identifier un capteur dans les terminaisons nerveuses de la peau qui réagit à la chaleur. M. Patapoutian a quant à lui utilisé des cellules sensibles à la pression pour isoler une nouvelle classe de capteurs capables de répondre aux stimuli mécaniques de la peau et des organes internes.

Ces travaux nous permettent ainsi enfin de comprendre comment la chaleur, le froid et la force mécanique peuvent initier les influx nerveux qui nous permettent de percevoir et de nous adapter au monde qui nous entoure. Ils mettent ainsi en lumière une façon de réduire la douleur chronique et aiguë associée à une gamme de maladies, de traumatismes et de leurs traitements.

Rappelons que pour le reste de la semaine, le prix de physique sera annoncé mardi, la chimie mercredi et le prix de littérature jeudi, tous depuis Stockholm. Enfin, celui de la paix sera annoncé vendredi depuis Oslo.