in

Pour la première fois, des chercheurs observent un dauphin qui a appris à respirer par la bouche

Crédits : Capture vidéo

Observé pour la première fois en 2014 au large de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, ce dauphin a adopté un comportement encore jamais observé jusque là, à savoir respirer par la bouche. Une technique développée qui lui a probablement sauvé la vie puisque ce dauphin souffre d’un évent fermé, lui empêchant toute respiration normale.

L’évent, c’est cet orifice que l’on trouve sur la tête des cétacés et qui leur permet d’expulser l’air expiré. Mais pour ce dauphin d’Hector (Cephalorhynchus hectori), la vie est toute autre puisqu’en 2014, il a été remarqué pour sa façon de sortir la tête loin hors de l’eau afin de pouvoir ouvrir la bouche pour aspirer de l’air. En effet, son évent est malheureusement fermé ce qui lui empêche d’aspirer de l’air de manière normale. Vu les quelques bulles qu’il rejette sous l’eau, il est visiblement encore un peu capable de souffler cet air.

Alors, ce dauphin s’est adapté et a adopté un comportement encore jamais observé auparavant : respirer par la bouche, ce qui est d’ordinaire impossible chez les cétacés, puisque leur système respiratoire est totalement séparé du tube digestif, afin d’empêcher l’eau d’entrer dans les poumons. Pour Stephen Dawson, chercheur à l’Université d’Otago à Dundin en Nouvelle-Zélande, qui a notamment pu filmer ce dauphin avec son équipe (voir la vidéo ci-dessous), il semble que ce dauphin parvienne à rétracter son larynx afin que les voies respiratoires et digestives communiquent.

Une condition que le dauphin a dû développer après une blessure ou bien le blocage de son évent à cause d’un corps étranger, et une adaptation qui lui a probablement sauvé la vie. « Nous pensons que ce dauphin a trouvé une solution de contournement à ce qui est probablement un problème pathologique » déclare Stephen Dawson.

Source