in

Ouragan Harvey : Les fourmis de feu construisent un radeau

Capture vidéo

Les résidents de la région de Houston sont actuellement lourdement touchés par l’ouragan Harvey. Mais ils ne sont pas seuls, toute proportion gardée. Une récente vidéo filmée pendant les inondations survenues au Texas dévoile un radeau vivant composé de fourmis de feu qui naviguent sur l’eau. Le but : survivre, et protéger la reine.

Les fourmis de feu sont une espèce envahissante originaire d’Amérique du Sud qui colonisait il y a quelques années avec succès le sud des États-Unis. Chaque fois qu’une tempête majeure souffle, suivie d’inondations, celles-ci font appel à une stratégie de survie étonnante. Pour échapper aux eaux de crue, les fourmis se lient entre elles rapidement formant un véritable radeau vivant, la reine et les larves au centre.

Au fond, les fourmis sont tellement serrées que l’eau ne peut traverser. Une embarcation de fortune qui leur permet de tenir plusieurs jours avant de retrouver des terres plus accueillantes. Pour cette raison, les plaisanciers doivent être vigilants et éviter ces radeaux, les fourmis y voyant une belle opportunité de monter à bord. Alors qu’une piqûre isolée est, certes, douloureuse, elle n’est grave que pour les personnes allergiques. Mais toute une colonie, c’est autre chose.

La méthode est en fait assez commune chez cette espèce. Désormais largement étudiée, elle consiste en un rassemblement bien ordonné pour former une sorte de grosse boule capable de flotter grâce à la tension superficielle de l’eau. Celles piégées tout au fond survivent également, grâce à une mince couche d’air piégée dans leurs minuscules poils. La structure, parfois composée de plusieurs dizaines de milliers de fourmis est également amovible; celles-ci s’accrochent et se décrochent en permanence conférant à l’ensemble un comportement similaire à celui d’une substance viscoélastique. En d’autres termes, le radeau se comporte comme un liquide épais capable de reprendre sa forme originale après avoir été déformé.

Toujours aussi étonnantes, ces petites fourmis.

Source

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.