in

Coronavirus : près de 100 000 décès dans le monde, le point sur la pandémie

Crédits : MiroslavaChrienova / Pixabay

Le bilan mondial lié au coronavirus Covid-19 ne cesse d’augmenter. La situation des États-Unis est évidemment la plus préoccupante, et ce depuis environ deux semaines. En France et dans d’autres pays, le confinement semble produire ses premiers effets mais les efforts devront se poursuivre durant le mois d’avril.

La situation en France

Au soir du 9 avril 2020 le bilan de l’épidémie en France faisait état de 118 781 cas confirmés pour 12 228 décès. Notre pays occupe la quatrième place du classement des pays les plus impactés. Pour la première fois, les autorités ont observé une baisse du nombre de patients en réanimation. Toutefois, pas moins de 30 000 personnes sont actuellement hospitalisées.

Le confinement en France a débuté le 17 mars 2020 et a déjà été prolongé une fois. Alors ce dernier devait se poursuivre jusqu’au 14 avril, il semble bien que le confinement ne s’arrêtera pas. Le 13 avril, le président Emmanuel Macron annoncera officiellement la nouvelle dans une allocution. Comme l’explique Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l’Institut Pasteur, le confinement fonctionne. Toutefois, ce mois d’avril sera déterminant et il faudrait continuer les efforts avec la même intensité. Autant dire que le déconfinement n’est pas encore prêt d’arriver.

New York confinée jusqu’en juin

Avec plus de 466 000 cas confirmés, les États-Unis sont plus que jamais en tête. En effet, un quart des cas officiellement déclarés dans le monde se trouvent dans ce pays. Toutefois, les États-Unis comptent aujourd’hui encore un peu moins de décès que l’Italie. Néanmoins avec environ 17 000 décès, la première place n’est vraiment pas loin.

Les États-Unis ont enregistré 1 783 morts supplémentaires en 24 heures et comptent depuis une semaine plus d’un millier de décès chaque jour. De plus, l’État de New York reste le principal foyer de l’épidémie avec plus de 7 000 décès. Quant à la ville de New York, celle-ci devrait faire l’objet d’un confinement au moins jusqu’au mois de juin.

new york coronavirus
Crédits : mdherskovitz – Istock

Certains espèrent

Aux États-Unis, la situation s’est stabilisée dans les hôpitaux des régions les plus touchées. En Italie, le bilan est de 143 626 cas pour 18 279 décès. Toutefois, le nombre de patients en soins intensifs baisse et les guérisons augmentent. En Espagne, le bilan est de 157 022 cas pour 15 843 décès. Le pays a enregistré 605 nouveaux décès dans les dernières 24 heures, soit le nombre le plus faible depuis le 24 mars. Quant au Royaume-Uni, la situation reste alarmante avec 65 872 cas pour presque 8 000 décès.

La situation préoccupe en Amérique latine, qui vient de dépasser les 50 000 cas pour plus de 2 000 décès. Le pays le plus touchés est le Brésil (18 176 cas / 957 décès) et le pays ayant le plus fort taux de mortalité est l’Équateur (4 965 / 272). Le bilan mondial fait état de plus d’1,6 million de cas confirmés pour environ 97 000 décès.