in

Des chercheurs exhument le corps d’un prince ou une princesse ayant vécu au Ve siècle avant J.C.

Crédits : iStock

En mars 2015, un mobilier funéraire luxueux avait été découvert dans la tombe de Lavau, en Champagne-Ardenne, par l’Inrap (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives). Et le corps de son occupant vient d’être exhumé : il s’agirait d’un prince ou d’une princesse ayant vécu au Ve siècle avant J.C.

Situé près de son char à deux roues, le corps est orné de somptueux bijoux : un torque en or décoré d’un monstre ailé et pesant plus de 500 gr, deux bracelets en or, un brassard en lignite placé à son avant-bras. Des perles d’ambre qui devaient provenir de collier ou de bijoux de cheveux ont été repérées près de la nuque du défunt, ainsi que des agrafes en fer et en corail qui permettaient probablement de fermer l’un de ses vêtements.

Le sexe de l’individu n’est pas identifiable pour le moment car le corps n’est pas bien conservé. Le fait qu’il n’y ait pas d’arme dans la tombe pourrait supposer qu’il s’agisse d’une princesse mais la robustesse du défunt peut suggérer un sexe masculin.

Quelques mois plus tôt, c’est un mobilier de bronze méditerranéen qui a été découvert dans la tombe de Lavau. Un chaudron de bronze de 1 mètre de diamètre environ a également été exhumé : sur les 4 anses apparaît la tête cornue d’Archéloos, un dieu grec.

Ce n’est pas la première tombe princière qui a été découverte dans cette région. Le nord-est de la France en accueille d’autres qui datent de la fin de la période du Hallstatt (850 à 450 avant J.-C). Des tombes nombreuses et appréciées par les Celtes qui contiennent le corps d’un défunt accompagné d’un char.

Lors des Journées nationales de l’archéologie, du 19 au 21 juin 2015, l’Inrap va présenter ses dernières trouvailles, la fouille étant terminée depuis quelques jours seulement.

Sources : Inrap, Le Monde.