in

Voici les premières images du chantier de l’Hyperloop dans le Nevada

Crédits : Pixabay / LoggaWiggler

La société Hyperloop One dévoile en photos les avancées de son tube DevLoop dans le Nevada qui servira aux tests grandeur nature du nouveau type de transport. Vers le futur !

Relier Paris à Marseille en 45 minutes, Los Angeles à San Francisco en une demi-heure… Avec ses promesses qui font rêver les voyageurs du monde entier, l’Hyperloop n’appartient pas à la science-fiction, mais au futur proche. L’avenir du transport se joue d’ailleurs en ce moment même dans le désert du Nevada, aux États-Unis. Après avoir posé le premier tube de sa piste d’essai DevLoop, l’entreprise Hyperloop One fait état de l’avancée des travaux du tube qui servira de test pour les équipements du système de transport à haute vitesse capable de déplacer passagers à plus de 1 200 km/h dans des tubes faiblement pressurisés et s’affranchissant des contraintes de frottement.

L’hyperloop, un projet cher à Elon Musk, l’entrepreneur sud-africain (naturalisé américain) à l’origine des navettes spatiales SpaceX et des voitures électriques Tesla, se dévoile ainsi avec les premiers clichés d’un premier chantier. Installée dans le désert du Nevada, à quelques dizaines de minutes de Los Angeles, la piste d’essai fait désormais 500 mètres de long pour plus d’un million de kilos et devrait bientôt permettre de mener les premiers tests prévus dès le premier semestre de cette année avec une structure étendue à 3 kilomètres. Ces premières photos témoignent donc du fait que l’Hyperloop ne sera bientôt plus un fantasme.

Mais pour l’entreprise, il s’agit d’aller vite et de montrer que ses technologies sont d’ores et déjà opérationnelles avant la concurrence et donc notamment Hyperloop Transportation Technologies (HTT), mais aussi par Arrivo, jeune société fondée par l’ex-cofondateur d’Hyperloop One, Brogan Bambrogan. L’idée originale proposée en 2012 par Elon Musk était pour un tube Hyperloop permettant le transit ultrarapide entre San Francisco et Los Angeles. Dubai semble également intéressé dans le cadre de son projet de développement de programmes de transport urbain de nouvelle génération.

Source