in

Pour la première fois, des nuages de vapeur d’eau détectés hors de notre Système solaire !

Crédits : Robert Hurt, JPL, Janella Williams, université de Pennsylvanie

Une équipe de chercheurs annonce la découverte d’une naine brune, dont l’épaisse atmosphère est parcourue de nuages d’eau, les premiers que l’on détecte ailleurs que dans notre Système solaire. 

Wise 0855, de son doux nom, est une naine brune située non loin, à seulement 7.2 années-lumière de la Terre. Pour la première fois repérée en 2014, cette naine brune est la plus froide connue à ce jour en dehors de notre Système Solaire. Il ne s’agit pas d’une étoile, n’ayant pas engrangée suffisamment de gaz dans la nébuleuse pour briller grâce aux réactions thermonucléaires, mais il ne s’agit pas non plus d’une planète — le corps, invisible à l’oeil nu étant cinq fois plus massif que Jupiter. Sombre et intrigante, son co-découvreur Andrew Skemer, professeur d’astronomie et d’astrophysique à l’Université de Santa Cruz, a tenté d’en savoir un peu plus sur la composition et la dynamique de son épaisse atmosphère. Et que fut sa surprise.

Plusieurs nuits d’observation auront été nécessaires, poussant dans ses retranchements le télescope de 8 mètres de diamètre Gemini North, installé sur le Mauna Kea à Hawaï. L’observatoire, un peu particulier, s’appuie sur deux télescopes, un pour chaque hémisphère. En outre, ces derniers sont équipés d’un miroir en céramique fourni par Corning Glass et embarquent de nombreux instruments dotés d’une très grande sensibilité. Malgré la faiblesse de sa lueur thermique, la naine brune aura donc finalement plié, livrant quelques-uns de ses secrets. En effet, selon les chercheurs, Wise 0855 serait dominée par des nuages de vapeur d’eau, « avec une apparence globale étonnamment similaire à Jupiter ». C’est la toute première fois que de tels nuages sont découverts en dehors de notre Système Solaire.

Les chercheurs devront maintenant poursuivre leurs analyses pour tenter de comprendre comment ces nuages ont pu se former sur cette naine brune. En attendant, sachez que les résultats de l’étude sont accessibles en ligne. « WISE 0855 est notre première occasion d’étudier un objet planétaire extrasolaire presque aussi froid que nos propres géantes de gaz » explique Andrew Skemer. On n’arrête pas le progrès !

Source