in ,

La première greffe d’un œil bionique sur un patient atteint de dégénérescence maculaire est un succès !

Crédits : iStock

Ray Flynn est un retraité britannique de 80 ans qui est atteint de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Il vient de bénéficier d’une greffe d’un œil bionique, une prouesse réalisée par une équipe de chirurgiens britanniques.

Cela faisait huit ans que Ray Flynn souffrait d’une DMLA occasionnant la perte totale de sa vision centrale. À l’Hôpital Royal Eye de Manchester, en Angleterre, les chirurgiens lui ont alors proposé de devenir le tout premier patient à bénéficier de l’Argus II, un implant fabriqué par la firme américaine Second Sight. Proposition acceptée.

Cet implant se présente sous la forme d’une paire de lunettes de soleil, équipée d’une caméra miniature, d’un boîtier électronique portatif pour retraiter les données visuelles captées par la caméra et d’un système de transmission jusqu’à l’implant oculaire, greffé à même la rétine. Jusqu’à présent, il était utilisé sur les personnes aveugles par rétinopathie dégénérative, une maladie génétique.

Quatre heures d’opération ont été nécessaires pour greffer ce dispositif sur Ray Flynn, et Paulo Stanga, chirurgien ophtalmologiste à l’Hôpital Royal Eye de Manchester a annoncé ce mercredi qu’elle s’était soldée par un succès. « Les premiers résultats sont un succès total et je suis impatient de traiter davantage de malades souffrant de DMLA sèche avec l’Argus II dans le cadre de cet essai clinique » a t’il déclaré. « Les progrès de Ray Flynn sont vraiment remarquables. Il voit vraiment bien les contours des gens et des objets ».

Avec cette première greffe réussie, ce dispositif pourrait désormais bénéficier aux plus de 30 millions de personnes dans le monde qui souffrent de dégénérescence maculaire liée à l’âge.

Source : theirishtimes