in

Première ablation du conduit auditif réalisée sur un cochon

Ella conduit auditif cochon porc
Crédit : Université d'État de l'Oregon

Il y a quelques jours, Ella, un cochon originaire du Vietnam, a subi une ablation complète de son conduit auditif, ce qui représente une première pour cette espèce. L’animal, sous antibiotiques depuis plusieurs mois, souffrait d’otites chroniques.

Une première en médecine porcine

Le 19 décembre dernier, les médecins de l’hôpital vétérinaire de l’Oregon State University ont effectué la première chirurgie connue d’ablation totale du conduit auditif sur un cochon nommé Ella en collaboration avec un oto-rhino-laryngologiste. Ella, âgée de trois ans, va bien et se remet actuellement de l’opération réalisée à l’hôpital d’enseignement vétérinaire Lois Bates Acheson, du Carlson College of Veterinary Medicine de l’OSU.

Ella, qui a été sauvée il y a deux ans par l’organisation à but non lucratif Morningside Farm Sanctuary (Oregon), souffrait d’otites chroniques qui lui causaient des douleurs et une perte d’équilibre occasionnelle.

Si l’ablation totale du conduit auditif est couramment pratiquée chez les chiens, elle n’avait jamais été réalisée chez un cochon, dont le conduit auditif externe est principalement logé dans une colonne osseuse, ce qui rend l’accès difficile pour la chirurgie.

Ella quelques jours avant son opération. Crédits : morningsidefarmsanctuary/Instagram

Intervention réussie

Pour cette intervention, l’équipe de l’OSU, dirigée par Katy Townsend, a d’abord collaboré avec le Dr Timothy Hullar, otologiste à Portland, pour obtenir un crâne imprimé en 3D basé à partir d’un scanner d’Ella. La vétérinaire de Oregon State University, Susanne Stieger-Vanegas, a aidé l’équipe à visualiser et à planifier la façon dont elle effectuerait l’opération.

Katy Townsend s’est également tournée vers son propre chirurgien de l’oreille, Timothy Hullar, qui l’avait opérée il y a environ cinq ans pour une maladie appelée otosclérose, qui peut entraîner la surdité lorsque les os de l’oreille interne fusionnent.

L’équipe chirurgicale avait prévu quatre plans afin d’avoir des solutions alternatives si des difficultés survenaient au cours de la procédure. Au final, seul le plan A aura suffi. Moins d’une demi-heure après l’opération, Ella s’est réveillée et a recommencé à manger des chips de carottes, sa collation préférée. « Tout s’est très bien passé« , a déclaré Townsend. « Elle a encore la tête un peu inclinée. Cela ne se résoudra peut-être pas, mais ça la rend interrogative, ce qui ajoute à son charme« .

Les médecins espéraient maintenant rédiger le rapport de cas pour que d’autres médecins puissent en tirer des leçons. Cette grande première constitue également un excellent modèle pour les oreilles humaines. En effet, si l’oreille externe d’un cochon est complètement différente de celle d’un humain, l’oreille interne et l’oreille moyenne présentent quant à elles certaines similitudes.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.