in

Quand aura lieu le premier vol d’essai orbital du Starship ?

Crédits : Spacex

Le premier vol d’essai orbital du Starship SN20 était initialement prévu pour le mois de février prochain. Malheureusement, l’enquête prolongée de la Federal Aviation Administration (FAA), pilotée par Wayne Monteith, oblige SpaceX a repousser cette échéance.

Le prototype de Starship SN20 a effectué un nouveau test de prébrûlage de ses moteurs Raptor ce mercredi 29 décembre depuis le site de Starbase, au Texas, en prévision d’un futur tir statique suivi d’un premier vol d’essai orbital. Au cours de ce test, nous verrons enfin le vaisseau décoller pour la première fois au-dessus de son booster Super Heavy. Quand ce vol pourrait-il avoir lieu ?

Il y a quelques semaines, SpaceX avait fixé cet objectif à janvier ou février 2022, à condition que la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis clôture son évaluation environnementale (PEA) du site de lancement d’ici le 31 décembre. Malheureusement, nous allons devoir patenter encore un peu plus longtemps que prévu.

Pas avant le printemps

Ce mardi 28 décembre, la FAA a en effet annoncé qu’elle avait repoussé la publication de son rapport final au 28 février prochain. Pour rappel, cette agence est chargée des réglementations et des contrôles concernant l’aviation civile aux États-Unis. Dans ce cas précis, c’est elle qui donne le feu vert ou non à SpaceX pour les vols tests du Starship après avoir délimité une zone de « non-passage » autour des sites de décollage et d’atterrissage. Pour justifier ce rapport, l’organe gouvernemental souligne « le volume élevé de commentaires soumis sur le projet » (plus de 18 000) et « les discussions et les efforts de consultation avec les parties consultatives« .

Au terme de cette évaluation, trois issues sont possibles : soit la FAA publie une « constatation d’impact nul« , soit une « constatation d’impact atténuée« , auquel cas SpaceX devra faire quelques ajustements. Enfin, il est également possible que la FAA rejette la demande de SpaceX, ce qui retarderait probablement de plusieurs années le programme Starship.

starship spacex musk raptor
Illustration du Starship en orbite. Crédits : @mini_3d_ /Twitter

Si tout se passe néanmoins comme prévu et que ce vol d’essai reste bel et bien prévu pour le printemps prochain, le Super Heavy survolera le golfe du Mexique peu de temps après le décollage avant de revenir se poser, tandis que le Starship effectuera une boucle autour de la Terre avant de se poser au large de l’île hawaïenne de Kauai.

En cas de succès, nous savons que ce vaisseau entièrement réutilisable pourra permettre l’envoi d’astronautes sur la Lune et sur Mars. Toutefois, Elon Musk voit encore plus loin. En effet, ce vaisseau interplanétaire pourrait également radicalement changer notre manière d’explorer le Système solaire.