in

Un premier Jetpack s’apprête à faire son entrée sur le marché

Crédits : Capture vidéo

Après que de nombreux prototypes aient été présentés au grand public, cette fois-ci ça y est, un premier Jetpack s’apprête à faire son entrée sur le marché. C’est la firme australienne Martin Jetpack qui devrait bientôt commercialiser une série de son prototype, le P-14.

À partir de ce mois de juin 2016, les premiers Jetpacks P-14 entreront en production. Ce dernier, fabriqué en fibre de carbone, fonctionne à l’essence, peut voler à près d’un kilomètre du sol et atteindre une vitesse de pointe de 74 km/h, mais également accéder à des endroits confinés et passer entre deux édifices. C’est précisément ce qui a poussé la « Dubaï Civil Defence » et « Avwatch », une société américaine, à signer des accords de principe avec la firme australienne, afin que les machines servent aux services comme les pompiers, la police ou encore la sécurité frontalière.

« C’est le début de l’aventure« , explique Peter Coker, PDG de Martin Jetpack. « Nous commencerons les livraisons à la fin de cette année » de ce transporteur qu’il assure être bien plus sûr que des hélicoptères. « Nous n’avons pas de rotors sur nos machines, ce qui veut dire que l’on est capables de se rendre dans des endroits confinés, au sommet des buildings ou encore entre les buildings » poursuit Peter Coker.

Martin-Jetpack

Depuis l’arrivée de M. Coker au poste de PDG en 2013, la firme a embauché plus de 70 personnes et elle est entrée dans l’Australian Securities Exchange, soutenue par la société de Hong-Kong, Kuang-Chi Science. Cette collaboration ouvre le marché chinois à l’entreprise australienne. Glenn Martin, fondateur de la firme il y a 35 ans, a lui quitté le navire il y a quelques années, n’étant pas d’accord avec la volonté de ne fournir que les services d’urgence, et pas les particuliers. Telle sera la réalité, en tout cas dans un premier temps, et les machines, selon leur configuration, seront lancées à un prix de départ compris entre 200 000 et 250 000 dollars, soit environ entre 180 000 et 220 000 euros.

Source : financialtimes