in ,

Cette société est à l’origine du tout premier acier sans énergie fossile

Crédits : PxHere

En Suède, la société SSAB explique avoir totalement réussi à produire de l’acier sans l’utilisation d’énergies fossiles. Grâce à sa méthode, cette entreprise voudrait lancer une production à l’échelle industrielle dans quelques années et pourquoi pas révolutionner de nombreux secteurs industriels.

Une optimisation du procédé de fabrication

Lorsque l’on réfléchit aux pollutions émanant des différents véhicules, l’élément le plus évident est bien sûr leurs émissions de GES et autres particules fines. Il est aussi possible de penser aux batteries des véhicules électriques, dont le recyclage pose encore d’importants problèmes. Toutefois, il existe un autre aspect un peu moins reconnu : l’impact environnemental des principaux matériaux servant à fabriquer ces engins. Or, parmi ces matériaux se trouve l’acier. Dans un communiqué du 18 août 2021, la société suédoise SSAB explique toutefois avoir mis au point le tout premier acier fabriqué sans aucun recours aux énergies fossiles.

L’objectif est de rendre de nombreuses industries plus vertes, dont la construction automobile. Selon SSAB, l’innovation dont il est ici question entre dans le cadre du programme Hybrit, en collaboration avec la compagnie minière LKAB et la société de production et de distribution d’électricité Vattenfall. D’ordinaire, l’acier est produit à partir de minerai de fer, de chaux et de coke, un carbone quasiment pur issu du charbon. Pour SSAB, réduire l’impact écologique du procédé passe par le remplacement de la coke par de l’hydrogène vert, ainsi que par l’utilisation de fours à arc électrique.

acier sans energie fossile
Crédits : SSAB

Le premier acier sans énergie fossile au monde n’est pas seulement une percée pour SSAB, il représente la preuve qu’il est possible d’effectuer la transition et de réduire considérablement l’empreinte carbone mondiale de l’industrie sidérurgique. Nous espérons que cela en inspirera d’autres à également vouloir accélérer la transition écologique“, a déclaré SSAB.

Bientôt une production industrielle

Ainsi, toute la chaîne de production a été pensée pour mettre de côté les énergies fossiles. Effectivement, les fours et autres électrolyseurs à hydrogène fonctionnent entièrement avec de l’énergie renouvelable. Par ailleurs, le programme a même permis une amélioration au niveau des opérations minières elles-mêmes. Cela permet ainsi d’obtenir un acier “sans énergie fossile”, un terme préféré à “acier vert”, ce dernier n’ayant aucune définition officielle.

Le constructeur automobile suédois Volvo a pour objectif d’atteindre la neutralité en termes d’empreinte écologique d’ici 2050. SSAB a donc envoyé son premier acier sans énergie fossile à Volvo, évidemment très intéressé par cette innovation. La société avait auparavant affirmé vouloir une production entièrement sans énergie fossile d’ici 2045, mais a finalement récemment annoncé avoir l’intention de débuter une production à grande échelle dans seulement cinq ans.