in

Il serait préférable d’être opéré du cœur durant l’après-midi

Crédits : iStock

Des chercheurs français ont mené des recherches ayant permis de comprendre que l’horloge biologique et la protéine Reverb alpha peuvent influer sur les réactions du corps humain après une chirurgie cardiaque. Les experts estiment notamment que les complications peuvent être limitées dans le cas d’une opération se déroulant en après-midi.

L’étude dirigée par David Montaigne, le cardiologue de l’hôpital cardiologique du CHR de Lille, et publiée dans la revue The Lancet le 26 octobre 2017 apporte une conclusion étonnante : les risques de développer de graves complications suivant une opération du cœur sont divisés par deux dans le cas d’une opération effectuée durant l’après-midi (9,4 % contre 18,1 % habituellement).

« La chirurgie cardiaque est sûre avec très peu de complication de manière globale mais, quand on regarde dans le détail, il semble que la chirurgie l’après-midi confère une protection au cœur »
explique David Montaigne à l’AFP.

Le cardiologue évoque également le fait que la compréhension de ce mécanisme pourrait ouvrir le chemin à de « nouvelles voies thérapeutiques ». À titre d’information, près de 20 000 personnes reçoivent une opération cardiaque rien qu’en France, des opérations la plupart du temps en lien avec l’âge, le diabète ou encore l’obésité.

Coauteur de l’étude, l’universitaire Bart Staels indique que « l’horloge biologique et le rythme circadien influencent la réponse du patient à ce genre d’opération ». Ainsi, suivant le moment de la journée, le risque de complications est plus ou moins élevé et cette différence est assez importante pour être prise en compte et valorisée.

Il est également question d’une protéine nommée Reverb alpha. Cette dernière, en lien avec les gènes de l’horloge biologique, est davantage présente le matin et favorise l’ischémie, c’est-à-dire la diminution de l’apport sanguin artériel à un organe. C’est en grande partie pour cette raison que les médecins pensent que les opérations cardiaques doivent se dérouler l’après-midi.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont observé l’évolution d’environ 600 patients sur 500 jours (entre 2009 et 2015), dont la moitié a été opérée le matin et l’autre moitié l’après-midi. Ces opérations pouvaient aussi bien consister au remplacement d’une valve cardiaque qu’à un pontage coronarien à cœur ouvert.

Sources : Swiss Info20 Minutes