in

Et si vous pouviez effacer votre existence sur le Web par un simple clic ?

Crédits : Pixabay

Il est vrai que notre vie est présente sur Internet au fur et à mesure que l’on y publie du contenu, que ce soit sur les réseaux sociaux et les différentes applications entre autres. Certaines de ces données se baladent et ne sont plus vraiment détectables par leur propriétaire. Un service vient de voir le jour répondant au nom de Diseat. Ce dernier propose de « nettoyer votre existence ».

Le slogan est fort, signifiant que toute personne désirant faire le ménage de sa vie présente sur la toile verrait sa démarche simplifiée par le service Diseat.me mis au point par Wille Dahlbo et Linus Unnebäck, un duo de développeurs suédois.

Le service en question propose de s’y inscrire via une adresse Gmail, mais ce choix n’a pas été fait sans raison. En effet, Diseat a pour but de désinscrire l’intéressé de tous les sites en lignes utilisant cette même adresse. Si vous utilisé une adresse se terminant par @gmail.com et que par le biais de celle-ci, vous vous êtes inscrit sur des réseaux tels que Facebook, Twitter ou encore Instagram (et bien d’autres), un clic suffirait à vous faire disparaître en quelque sorte.

Si Diseat communique en annonçant un retour à l’anonymat sur Internet, il faut savoir que ce n’est que très partiellement vrai. Ainsi, les comptes sur les différents services utilisés avec l’adresse Gmail seront désactivés, certes, mais le processus s’arrête là. En effet, les données et autres informations communiquées aux sites utilisés auparavant ne seront malheureusement pas effacées et ces derniers les posséderont toujours.

Fonctionnement de Diseat, selon les développeurs
Fonctionnement de Diseat, selon les développeurs (Crédit image : Diseat.me)

De plus, Diseat est un service plutôt intrusif puisqu’il tourne nativement sur l’ordinateur de l’utilisateur. Bien que les développeurs assurent qu’il n’y a aucune crainte à avoir pour leur vie privée, il faut savoir que lorsque l’on souscrit au service, il est demandé d’accepter certaines conditions comme celle de laisser Diseat avoir accès à sa propre messagerie et surtout, aux paramètres de celle-ci.

L’idée part plutôt d’un bon sentiment, mais le côté intrusif du service laisse songeur alors qu’il s’agit seulement d’effacer les différents comptes souscrits et non notre vie entière sur la toile. Bref, chacun se fera son opinion !

Sources : UbergizmoBlasting News

Yohan Demeure

Rédigé par Yohan Demeure

Licencié en géographie, j’aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné par l’Asie, les voyages, le cinéma et la musique, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.