in

Pouvez-vous absorber les nutriments par votre peau ?

Crédits : Pexels / João Jesus

La plupart d’entre nous absorbent leurs nutriments par la nourriture et la boisson. Certain(e)s prennent des pilules ou des poudres, mais pourrait-on absorber les nutriments dont nous avons besoin par la peau ? Des entreprises essaient aujourd’hui de changer la façon dont nous pensons à la supplémentation nutritionnelle.

Au lieu d’avaler une poignée de pilules et de s’inquiéter de savoir si elles sont absorbées, pourquoi ne pas contourner complètement le tube digestif et les appliquer directement sur la peau ? C’est un peu l’idée. Après tout, la nicotine, les œstrogènes, la testostérone et certains analgésiques peuvent tous être administrés à travers la peau grâce à des patchs, des gels ou des crèmes médicinales. Alors pourquoi pas les vitamines et les minéraux ? L’armée américaine, par exemple, travaille sur un patch qui pourrait fournir des nutriments et d’autres composés aux soldats « pendant les périodes de conflits de haute intensité », durant lesquelles il peut être difficile d’obtenir les éléments essentiels à partir de la nourriture. En revanche, les chercheurs ne s’attendent pas à des résultats avant une petite dizaine d’années.

Mais pour la nutritionniste Monica Reinagel, certaines entreprises n’attendront pas autant de temps avant de vous proposer des patchs, gels et autres sels de bain contenant du magnésium, de la vitamine D et d’autres nutriments. Cependant, la médecin se dit « sceptique » quant au fait que ces substances finiront bien dans votre circulation sanguine – c’est pourtant là qu’elles doivent aller. Pourquoi ? Parce que notre peau est plus résistante que nous le pensons. Une barrière quasi impénétrable. Et c’est une bonne chose. Imaginez un instant que tout ce qui touche votre peau puisse effectivement se retrouver dans votre circulation sanguine. Pas évident.

Certaines lotions cosmétiques vantent souvent leurs formules vitaminées. Et tandis que ces nutriments peuvent – ou encore une fois, ne peuvent pas – avoir des effets cosmétiques sur la surface de la peau, très peu, voire aucun de ces nutriments ne pénètre au-delà des couches externes de la peau. « C’est pourquoi vous pourriez tapisser votre peau d’écrans solaires à base de minéraux tout au long de l’été, ce n’est pas pour autant que vous développerez une surcharge en zinc ! », explique la nutritionniste. Par ailleurs, des études ont montré que le magnésium n’est pas très efficacement absorbé par la peau.

« Afin d’être absorbé par votre peau et dans votre circulation sanguine, un composé doit, d’une part, être lipophile (ou liposoluble), et d’autre part, être très (très) petit », explique Monica Reinagel. « Il existe des moyens de contourner ces limitations. Vous pourriez “casser” une grosse molécule en nanoparticules, ou l’enfermer dans une substance qui se diffuse plus facilement dans la couche lipidique de la peau. Vous pourriez utiliser de minuscules petites aiguilles pour percer de minuscules petits trous dans la peau, permettant à la substance de pénétrer dans les tissus les plus profonds. Vous pourriez aussi utiliser des produits chimiques pour modifier la surface de la peau et la rendre plus poreuse. Vous pourriez même utiliser une stimulation électrique pour ouvrir les pores. Toutes ces stratégies sont actuellement développées par des sociétés pharmaceutiques et militaires », dit-elle. « Cependant, vous pouvez être sûr qu’un patch de vitamine D trouvé en pharmacie ne présentera aucune de ces caractéristiques ».

Ainsi les patchs ou timbres transdermiques pourraient à l’avenir nous permettre d’absorber les nutriments essentiels. Mais dans le futur seulement.

Source

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.