in

Poutine, sa démarche de flingueur expliquée par la science

Crédits : Wikimedia Commons / kremlin.ru

La façon de marcher de Vladimir Poutine a interrogé les scientifiques dans le cadre d’une étude. En effet, lorsque le président russe se déplace, son bras droit reste immobile pendant que le gauche balance.

« La première chose qui nous vient à l’esprit est la maladie de Parkinson », estiment les chercheurs après avoir longuement observé des vidéos de Vladimir Poutine disponibles sur YouTube.

Cette déclaration a été accompagnée par un rejet de cette hypothèse dans la mesure où, bien qu’un balancement asymétrique des bras soit un des signes de la maladie de Parkinson, il y a une totale absence d’autres symptômes de cette maladie, comme le tremblement des mains ou une coordination des membres déficiente.

Les chercheurs soulignent la dextérité du président russe, par ailleurs ceinture noire de judo. Les scientifiques attribuent à Poutine ce qu’ils appellent une « démarche de flingueur », qui aurait été façonnée par les entrainements extrêmes du KGB selon eux, indiquant s’être procurés « un manuel d’entraînement des anciens du KGB ».

« Nous avons trouvé d’autres exemples d’un balancement minimaliste d’un bras lié au maniement des armes : les cowboys dans les films sur le Far West présentent souvent un mouvement réduit de leur bras droit » indiquent les chercheurs.

Dans ce manuel des anciens du KGB, mention serait faite de la façon dont les recrues devaient maintenir leur main droite contre leur poitrine afin d’être en bonne position pour sortir son arme à la vue d’un ennemi.

« C’est une étude inhabituelle, mais elle livre un message très sérieux en matière d’observation neurologique. Sa démarche anormale avait déjà été remarquée. Ce que nous avançons, de manière très prudente, ce sont de nouvelles hypothèses » indique Bastiaan Bloem, du centre universitaire médical de Radboud (Pays-Bas), afin de rappeler le sérieux de l’étude.

Rien de bien méchant pour le président de la Fédération de Russie, alors que d’anciennes hypothèses avaient été auparavant écartées : une polio pendant l’enfance, une attaque cérébrale, une naissance au forceps, ou encore une souffrance fœtale.

Voici une vidéo montrant Vladimir Poutine marcher dans les rues de Saint-Pétersbourg :

Sources : L’Essentiel – RTL Info – 20 Minutes