in

Pourquoi y a-t-il des serpents sur l’iconographie liée à la médecine ?

OMS drapeau
Crédits : padrinan / Pixabay

L’emblème des médecins est le bâton d’Esculape, un attribut du dieu éponyme dans la mythologie grecque. Et cet emblème ne doit pas être confondu avec d’autres symboles du même genre comme le caducée d’Hermès ou encore la coupe d’Hygie. Voici ce qui se cache derrière ce symbole connu de tous.

Un bâton mythique

Depuis plusieurs décennies, bon nombre d’organisations médicales comme l’OMS (voir image principale) ont adopté pour emblème ce qu’on appelle le « caducée ». Plus précisément, il s’agit du bâton d’Esculape, un bâton autour duquel s’enroule une couleuvre. Symbole du dieu de la médecine Esculape (ou Asclépios), il a le pouvoir de guérir toutes sortes de maladies, selon la tradition antique. Comme l’explique l’Ordre des Médecins de Belgique, Esculape a possiblement été un médecin de renom ayant exercé en Grèce autour de 1200 av. J.-C. Rappelons aussi qu’Esculape apparaît dans l’Iliade, célèbre récit contant la guerre de Troie, avant de devenir le dieu de la médecine. Finalement, Zeus tue Esculape et ce dernier devient une constellation en forme de serpent.

« En 420 av. J.-C., Asclépios reçut un sanctuaire à Athènes, situé sur le versant sud de l’Acropole et à proximité d’une source. Les malades pensaient qu’ils pouvaient être guéris en dormant dans ces temples. Les centres médicaux se trouvaient souvent aux environs de sources saintes étant donné que le sommeil dans les temples était précédé d’un bain purificateur. Les patients visitaient les temples, apportaient des offrandes en l’honneur d’Asclépios et étaient traités par les prêtres-guérisseurs, les Asclépiades, qui étaient attachés à ces temples. Les prêtres-médecins connaissaient les secrets saints de l’art de guérir qu’ils se transmettaient de père en fils. »

La couleuvre d'Esculape
La couleuvre d’Esculape (Zamenis longissimus). – Crédits : FelixReimann / Wikipedia

Attention aux confusions

Le bâton d’Esculape englobe plusieurs symboles. Son bâton symbolise le voyageur et le médecin diffusant la science médicale dans le monde. De par sa capacité de changer de peau, le serpent est quant à lui le symbole de vie et de vigueur, mais il est également censé connaître les vertus des plantes médicinales. Évoquons également le miroir se trouvant au-dessus du bâton du symbole de l’Ordre des médecins. Celui-ci symbolise la prudence et la sagesse.

Attention, le caducée médical ne doit pas être confondu avec le caducée d’Hermès, un bâton coiffé de feuilles de laurier et autour duquel on retrouve deux serpents. En effet, ce bâton représentant l’union du ciel et de la terre a des origines sumériennes bien plus anciennes que le bâton d’Esculape. Le fait est que cette confusion apparaît au XVIe siècle. De symbole de paix dans le domaine militaire, le bâton d’Esculape devient progressivement l’emblème de la profession médicale. 

Il faut par ailleurs d’éviter de confondre le bâton d’Esculape avec la coupe d’Hygie, ayant également pour origine la mythologie grecque. Cette dernière est utilisée depuis 1942 par les professions pharmaceutiques et peut parfois remplacer la traditionnelle croix verte. Par ailleurs, la coupe en question est en réalité un verre de vin.