in

Il y a des trous au fond de l’océan, et personne ne sait pourquoi

Alors que les chercheurs exploraient la dorsale médio-atlantique le 23 juillet, ils ont remarqué des ensembles de trous dans les sédiments qu'ils ne pouvaient pas expliquer. Crédits : NOAA

À plus de 2 500 mètres de profondeur, le long d’une crête volcanique de l’océan Atlantique, des explorateurs marins qui utilisaient un véhicule télécommandé (ROV) sont tombés sur plusieurs lignes de trous creusés dans le sable. Des motifs similaires ont été observés à quelques kilomètres du site il y a plusieurs années. Pour l’heure, les scientifiques ignorent quelle pourrait être leur origine.

Au cours de la plongée opérée le 23 juillet dernier au nord des Açores, près du continent portugais, des scientifiques ont observé une douzaine de pistes de trous espacés d’environ dix centimètres chacun à une profondeur d’environ 2 500 mètres. Chaque ligne s’étend sur 150 à 180 centimètres. Une semaine plus tard, ils ont observé quatre autres motifs similaires à environ 1 500 mètres de profondeur sur le plateau des Açores, un terrain sous-marin où trois plaques tectoniques se rencontrent, à environ 480 kilomètres du site initial de l’expédition.

Il y a près de deux décennies, à environ 43 kilomètres du lieu de l’observation initiale, des scientifiques avaient également repéré des trous similaires lors d’une exploration. À l’époque, aucune hypothèse convaincante n’avait permis d’expliquer la présence de ces lignes de trous. Aujourd’hui, les chercheurs sont tout aussi perplexes.

« Ces trous ont l’air d’avoir été créés par l’Homme, mais les petits tas de sédiments qui les entourent suggèrent qu’ils ont été creusés par… autre chose« , souligne la National Oceanic and Atmospheric Administration sur Twitter.

Une créature enfouie dans le sable ?

Après que l’agence se soit tournée vers les médias sociaux dans le but d’interroger le public sur l’origine de ces trous, plusieurs commentaires ont afflué, certains évoquant des traces d’extraterrestres d’un sous-marin, ou même d’une créature des profondeurs marines enfouie sous le sable.

Concernant cette dernière hypothèse, le dispositif d’aspiration du véhicule télécommandé a collecté des échantillons de sédiments pour examiner la présence d’organismes à l’intérieur de ces trous. Pour l’heure, ces analyses n’ont rien donné, mais une troisième expédition est prévue pour le 7 août.

trous océan
Des chercheurs qui exploraient la dorsale médio-atlantique le 23 juillet ont remarqué des ensembles de trous dans les sédiments. Crédits : NOAA
trous océan
Le véhicule télécommandé Deep Discoverer au-dessus du fond marin. Crédits : NOA

En parallèle, l’équipe de la NOAA poursuit ses travaux initiaux visant à explorer le potentiel de vie autour des volcans sous-marins de la région. Les chercheurs portent une attention particulière aux communautés de coraux et d’éponges des grands fonds tirant leur énergie de ces eaux chauffées par le magma. Ces recherches pourraient également élargir notre compréhension des conditions dans lesquelles la vie pourrait évoluer sur d’autres planètes.