in

Pourquoi SpaceX attaque l’US Air Force en justice ?

SPANGDAHLEM, GERMANY - 29 AUG, 2018: Armed US Air Force F-16C fighter jet plane from 480th Fighter Squadron with mission markings below the cokpit taking off from Spangdahlem Air Base.

La société SpaceX a récemment attaqué l’armée de l’air américaine en justice. Selon les plaignants, il s’agit de conditions non équitables dans l’attribution de certains contrats. Comment une telle affaire a-t-elle pu avoir lieu ?

Le gouvernement accusé

Selon un article de la CNBC publié le 22 mai 2019, SpaceX estime que plusieurs appels d’offres ont été attribués à des sociétés n’en ayant pas le mérite. Autrement dit, la société d’Elon Musk pense que ses concurrents sont moins compétitifs et semble ne pas avoir digéré de tels revers. Estimant avoir été lésée dans le cadre d’un financement d’État accordé en octobre 2018 à ses concurrents, la firme a rédigé un document de 79 pages qui sera bientôt examiné par la Cour Fédérale.

Parmi les sociétés concurrentes citées, nous retrouvons Blue Origin, Northrop Grumman ainsi que l’United Launch Alliance (ULA). Cette dernière est d’ailleurs une société à responsabilité limitée fondée en 2006 par Boeing et Lockheed Martin, deux grands rivaux de SpaceX. Par ailleurs, il s’agit tout de même de contrats dont la somme totale atteindrait les 2,3 milliards de dollars !

SpaceX estime avoir été mis de côté concernant d’importants financements de projets l’an dernier !
Crédits : Official SpaceX Photos/Flickr

Des arguments solides de la part de SpaceX

Malgré sa renommée et sa position désormais importante dans le domaine de l’aérospatial, SpaceX aurait fait l’objet de certains doutes. L’US Air Force a indiqué que les fusées Falcon ont été jugées trop dangereuses, et le vaisseau Starship n’est pas encore suffisamment testé pour répondre aux attentes. Ont été mentionnés des « faiblesses » et des « risques élevés ».

Il semble toutefois que SpaceX – malgré son manque flagrant de modestie – ait avancé des raisons plutôt valables dans cette affaire. Par exemple, l’United Launch Alliance prévoyait dans ses projets de s’équiper de moteurs russes. Or, la volonté de l’armée américaine de réduire sa dépendance vis-à-vis de la Russie en termes d’équipement n’est plus un scoop depuis quelques années.

SpaceX accuse également l’armée américaine d’avoir changé certains termes des appels d’offres. Citons par exemple la possibilité que se serait octroyée l’US Air Force de statuer à nouveau sur les contrats, et ce spécialement dans le cas où SpaceX les remporterait.

Sources : EngadgetSiècle Digital

Articles liés :

Le premier client de SpaceX pour le voyage autour de la Lune est “fauché” !

Boeing dévoile le dernier dernier test de parachute de sa capsule CST-100 Starliner

Lockheed Martin a présenté son concept d’atterrisseur lunaire pour la NASA !