Pourquoi doit-on sortir son ordinateur portable à l’aéroport ?

Les personnes habituées de l’avion le savent très bien : au moment des contrôles de sécurité à l’aéroport, il faut retirer son ordinateur portable, mais également son smartphone et sa tablette. Pourquoi les voyageurs doivent-ils absolument se plier à cette règle ?

Une sécurité renforcée depuis plus de vingt ans

Lorsque l’on voyage en avion, l’étape « contrôle de sécurité » n’est franchement pas la plus appréciable. En effet, il faut faire la queue (parfois très longtemps) et passer sous un portique. Il faut également retirer de son sac les éléments suivants : le laptop, le téléphone portable, la tablette, mais également les liquides de 100 ml maximum ainsi que la pochette contenant les affaires de toilette. Ces objets doivent être placés dans des plateaux prévus à cet effet.

Il s’agit évidemment d’une question de sécurité, mais il est toutefois intéressant d’apporter quelques précisions sur ces mesures. Avant les tristement célèbres attaques du 11 septembre 2001, tout était beaucoup plus simple, comme l’explique un article publié par la chaîne CNN le 6 septembre 2023. Après cette catastrophe, la sécurité des aéroports a cependant été largement renforcée dans le monde entier. Or, si la technologie permet aujourd’hui aux voyageurs d’éviter d’enlever leurs chaussures, retirer de son sac les appareils électroniques et certains autres objets reste une nécessité.

Au moment du contrôle de sécurité, les bagages passent dans un scanner à rayons X. L’objectif ? S’assurer qu’aucun objet dangereux ne s’y trouve. En revanche, la batterie que certains appareils contiennent présente une densité trop importante pour les rayons X, surtout si le scanner est plutôt ancien. Or, si les appareils comme l’ordinateur portable, le smartphone et la tablette restent dans le bagage, les agents doivent réaliser une fouille manuelle. Évidemment, cette procédure ralentit grandement le flux des passagers et fait perdre du temps à tout le monde.

aéroport sécurité
Crédits : Chalabala / iStock

Une nouvelle technologie déjà en place

Le fait de retirer ces objets de leur sac représente en soi une perte de temps non négligeable pour chaque voyageur. Ainsi, la technologie a encore évolué et certains aéroports disposent désormais d’un nouveau scanner 3D qui permet de faire passer les bagages au contrôle de sécurité sans avoir à retirer un quelconque appareil ou autre objet de ses sacs. C’est notamment le cas de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry en France.

Ainsi, si les agents n’en font pas la demande, il est fort possible que ce dispositif soit utilisé. Par ailleurs, ce nouveau type de scanner devrait se démocratiser à l’avenir et fluidifier davantage les contrôles de sécurité.