in ,

Pourquoi pensons-nous parfois que les chats sont des “psychopathes” ?

Crédits : Max Pixel

Des psychologues se sont penchés sur le cas des chats, que nous comparons souvent aux chiens. Nous leur prêtons très souvent des comportements humains qu’ils n’ont pas. Qu’en disent les spécialistes ?

Le chat, ce “psychopathe” que nous aimons

La dénommée Becky Evans, diplômée en psychologie de l’Université de Liverpool (Royaume-Uni), a souvent entendu lors de ses études que les chats étaient des psychopathes. Il est vrai que si les chats peuplent nos maisons et sont donc considérés comme des animaux de compagnie avec qui nous partageons de l’affection, il subsiste une part d’ombre concernant leur comportement.

Le 8 février 2019, Becky Evans a posté un questionnaire sur Twitter auprès de propriétaires considérant leur chat comme étant un psychopathe. Il leur a été demandé de décrire les comportements de leur animal : harcèlement d’autres animaux, preuves de courage et de témérité, “attaques” inopinées des membres de la maison, etc. Des comportements qui, finalement, sont plus ou moins réellement ceux d’un chat.

Outre la valeur que l’on pourrait donner – d’un point de vue objectif – à un diagnostic mental humain concernant les chats, le reproche qui leur est souvent fait est le suivant : un chat considère avant tout son maître comme une source inépuisable de nourriture.

Crédits : Pixnio

Une comparaison erronée avec le chien

Interrogée par The Atlantic dans un article du 22 février 2019, Mikel Maria Delgado, docteure en psychologie à l’Université de Californie à Davis (États-Unis) a déclaré :

« Nous aimons les choses auxquelles nous nous identifions. Nous aimons sourire. Nous aimons les chiens qui font ce que nous leur disons. Nous aimons le fait qu’ils nous obéissent très rapidement. Ils établissent beaucoup de contacts visuels. »

Selon l’intéressée, nous comparons en permanence et de manière implicite les chats avec les chiens. Le fait est que cette comparaison – au-delà de du phénomène de domestication – n’est pas tellement viable. En effet, les chiens apprennent à imiter les humains, mais les chats n’ont pas les muscles faciaux appropriés pour exprimer cette même palette d’expressions faciales.

Le côté psychopathe que l’on peut attribuer aux chats pourrait donc entre autres provenir de ces nombreux regards fixes et expressions impassibles, pouvant faire penser à de l’indifférence. Pourtant, la communication des félins passe plus souvent par la position qu’adoptent leurs oreilles et leur queue. Effectivement, cela malmène grandement nos attentes et considérations anthropomorphiques !

Source

Articles liés :

Voici pourquoi les chats vous pétrissent avec leurs pattes !

Les chats comprendraient les lois basiques de la physique !

Quand les chats ont-ils pris possession du monde ?

Pourquoi pensons-nous parfois que les chats sont des “psychopathes” ?
noté 3.5 - 2 vote[s]