in

Pourquoi les veuves noires ont-elles mordu autant de pénis dans les années 50 ?

Une veuve noire. Crédits : AngeliasAtelier/Pixabay

Entre 1950 et 1959, plus de soixante personnes sont décédées suite à une morsure de veuve noire aux États-Unis. La majorité des victimes étaient des hommes mordus au niveau du pénis, ce qui expliquerait au passage le nombre anormalement élevé de décès. Sur cette partie du corps très sensible (car elle contient beaucoup de nerfs), la peau n’est pas très épaisse, favorisant ainsi la propagation des neurotoxines des veuves noires. Mais pourquoi autant de pénis ?

Les veuves noires ont mauvaise réputation, probablement parce que leur venin est quinze fois plus puissant que celui d’un serpent à sonnette, même si cela ne semble pas rebuter certains lézards. Si la morsure de ces araignées peut effectivement entraîner une vive douleur pendant des heures, on ne dénombre aucun décès enregistré depuis le début des années 1980. En réalité, la grande majorité des morsures ne nécessitent même pas de soins médicaux.

En outre, les veuves noires sont de nature assez timides et tentent généralement plusieurs stratagèmes de défense avant de sortir les crocs (se mettre en boule ou jeter de la soie, par exemple). Bref, pour se faire mordre, il faut vraiment le chercher. Dans les années 50, certains en ont d’ailleurs fait les frais, sans le vouloir.

En 1950 et 1959, des données sur les morsures de ces araignées recueillies aux États-Unis révèlent en effet les décès de soixante-trois personnes, dont la plupart sont des hommes touchés au pénis. La question est : pourquoi les veuves noires ont-elles mordu autant d’hommes sur le pénis à cette époque ?

veuves noires
Crédits : jgiammatteo/Pixabay

Qui va là ?

Comme dit plus haut, ces araignées ne mordent que lorsqu’elles se sentent menacées. Ainsi, ce nombre disproportionnellement élevé de cas d’hommes mordus au pénis implique que les veuves noires se soient trouvées dans des situations où elles se sont senties menacées, et qu’un pénis se trouvait à proximité. En réalité, ces hommes se sont tous fait mordre dans des dépendances (ou toilettes extérieures).

Nous savons en effet que les veuves noires apprécient les endroits sombres, assez bas au niveau du sol, et aiment particulièrement faire leurs toiles d’araignées entre deux objets. Ainsi, ces anciennes dépendances offraient un habitat idéal, permettant aux araignées d’être relativement tranquilles, tout en profitant des mouches et autres insectes attirés par la puanteur des lieux.

Imaginez maintenant ceci. Nous sommes dans les années 1950. Vous êtes un homme. Vous taillez je ne sais quoi dans votre jardin quand, soudain, une envie pressante se fait sentir. Vous vous asseyez, commencez à faire vos besoins et, sans le vouloir, dérangez une pauvre araignée qui n’avait rien demandé. La veuve noire, bien que non agressive au premier abord, court alors instinctivement vers cette étrange créature qui vient d’atterrir sur sa toile pour la mordre. Cette étrange créature, c’est votre pénis.

Par la suite, il est devenu de plus en plus rare de faire ses besoins dans des toilettes extérieures. C’est pourquoi au fil du temps, les morsures au pénis ont peu à peu disparu.