in

Pourquoi les premiers animaux se sont-ils mis à grandir ?

Crédits : Emily Mitchell

Pourquoi certains des premiers organismes complexes de la Terre ont-ils commencé à grossir ? Selon une étude publiée dans la revue Nature Ecology & Evolution, les premiers animaux se sont développés dans le but de répandre au maximum leur progéniture.

Les tout premiers organismes sur Terre étaient simples et microscopiques. Mais pendant la période dite de l’Ediacaran (635 à 541 millions d’années), plusieurs formes de vie plus grandes et plus complexes ont commencé à émerger. Dans quel but ? Dans de nombreux environnements comme les forêts, il existe une concurrence intense pour les ressources – comme la lumière du soleil – de sorte que les arbres et les plantes plus grands ont tendance à avoir un avantage sur les plus petits. L’équipe de recherche dirigée par Emily Mitchell de l’Université de Cambridge (Royaume-Uni), s’est ainsi naturellement demandé si un mécanisme similaire aurait pu stimuler la croissance des premières formes de vie animale complexes.

Les chercheurs se sont ici penchés sur un type d’organisme connu sous le nom de « télomorphes », des animaux ressemblant à des fougères qui pouvaient atteindre les deux mètres de long. Ces organismes ne semblent pas avoir de bouches ou d’organes, et n’étaient visiblement pas non plus capables de se déplacer. Des études antérieures ont émis l’hypothèse qu’une taille accrue de l’organisme avait été entraînée par la compétition pour les nutriments à différentes profondeurs d’eau dans les océans de l’époque. Cependant, la nouvelle étude montre que les nutriments ne manquaient pas : l’océan était un véritable buffet. Ainsi, la concurrence pour les ressources n’a pas été lé moteur du gigantisme des premiers animaux. Par ailleurs, « les prédateurs n’existaient pas encore », notent les chercheurs. L’idée de « grandir pour mieux se défendre » ne tient donc pas non plus.

Il doit alors y avoir une autre raison pour laquelle les formes de vie sont devenues si grandes durant cette période. Après examination des fossiles à Terre-Neuve au Canada, les chercheurs suggèrent alors que la longueur des tiges de ces organismes – autrement dit la longueur de leur corps – aurait pu permettre une plus grande dispersion de la progéniture. Les télomorphes par exemple, étendaient leur progéniture en expulsant de petites structures appelées propagules. Il s’est en effet avéré que les organismes les plus grands étaient entourés par une progéniture plus élevée. Ce faisant, vous avez ainsi plus de chances de coloniser votre environnement.

« La reproduction semble avoir été la principale raison pour laquelle la vie sur Terre a pris de l’ampleur », peut-on lire dans l’étude. Rappelons que les organismes édiacariens représentent une étape importante dans l’évolution de la vie sur Terre, ceux-ci précédant l’explosion cambrienne – époque durant laquelle on observe une augmentation rapide de la biodiversité sur Terre.

Source