in

Pourquoi les lèvres s’affinent-elles en vieillissant ?

Crédits : Flickr / Oma Oma

Des chercheurs belges en chirurgie plastique ont mené une étude destinée à obtenir de nouvelles informations sur les changements liés au vieillissement de la peau. Or, ces derniers ont démontré les raisons faisant que les lèvres devenaient plus fines au fur et à mesure que nous prenons de l’âge.

L’amincissement des lèvres

Dans leur étude publiée dans revue médicale Plastic and Reconstructive Surgery (vol. 143/février 2019), les chercheurs du Coupure Center for Plastic Surgery situé à Gand (Belgique) estiment en savoir beaucoup plus sur le vieillissement de la peau et en particulier celui des lèvres. L’étude s’est déroulée de 2010 à 2017 et a mis à contribution une centaine de femmes et autant d’hommes. Les chercheurs ont analysé des données obtenues via IRM et ont mesuré les lèvres des volontaires. Il faut également savoir que ces derniers ont été séparés en plusieurs groupes suivant leur tranche d’âge, à savoir de 20 à 30 ans ou de 65 à 80 ans.

Selon les résultats, la lèvre supérieure était plus allongée chez les personnes âgées, avec une moyenne de 19 % de plus chez les femmes et 18 % chez les hommes. Cette même lèvre supérieure était également plus fine chez les personnes âgées avec 41 % de plus chez les femmes et 33 % chez les hommes. Les chercheurs ont aussi pu noter que la partie la plus mince se situait au niveau du tissu naso-labial, à savoir de la base du nez jusqu’au bord des lèvres. Il s’agit d’un affaissement des tissus accentuant les plis au-dessus des lèvres, un signe de vieillesse très commun.

Crédits : PxHere

Lutter contre le vieillissement de la peau

Les chercheurs ont formulé quelques théories afin d’expliquer les processus du vieillissement du visage. Si la génétique détermine plus ou moins la résistance au temps des tissus mous, les meneurs de l’étude mettent l’accent sur d’autres facteurs importants tels que le stress, les hormones, l’exposition au soleil ou encore la consommation de tabac et d’alcool.

Ainsi, il est préconisé d’adopter une bonne protection solaire (avec un indice UV adapté) et d’en appliquer plusieurs fois dans le cas d’une exposition de plusieurs heures. Il est également question de bien s’hydrater – en moyenne 1,5 à 2 litres d’eau par jour – et de ne pas négliger l’hydratation de la peau (crème antirides). Enfin, si “combattre” l’effet des hormones s’avère compliqué, le fait de réduire son stress et d’éviter les excès (tabac/alcool) est tout à fait possible.

Sources : News-MedicalMedisite

Articles liés :

Ils ont inversé le vieillissement de cellules humaines cultivées en laboratoire

Pourquoi faut-il se méfier des produits de protection solaire ?

Le vieillissement de la population : un défi pour la société à bien des égards !