in

Pourquoi les fourmis ne rencontrent aucun problème d’embouteillage ?

Crédits : CNRS

Les fourmis ne connaissent pas les embouteillages ! Des chercheurs français et américains ont trouvé la solution appliquée par les fourmis afin de ne jamais se retrouver dans ce genre de situation. Lorsque la densité augmente sur un chemin, le flux augmente et se stabilise !

Une circulation toujours fluide chez les fourmis

Aux quatre coins du globe, les automobilistes se retrouvent assez souvent dans les bouchons. En effet, lorsque la densité de véhicules augmente, ceux-ci ralentissent et finissent par s’arrêter. Selon les travaux de chercheurs de l’Université de Toulouse, du CNRS et de l’Université de l’Arizona (États-Unis), les fourmis ne rencontrent jamais ce genre de problème.

Dans leur publication du 22 octobre 2019 dans la revue eLife, les scientifiques expliquent que les fourmis ont trouvé la parade idéale. En effet, lorsque la densité augmente, le flux grandit puis se stabilise. Autrement dit, le trafic est toujours fluide chez les fourmis !

Un flux optimal même à forte densité

Afin de formuler cette conclusion, les chercheurs ont filmé pas moins de 170 expériences. L’objectif était d’observer le flux des fourmis au moment de leur déplacement entre leur nid et une source de nourriture. Chaque fois, les meneurs de l’étude ont modifié la largeur du chemin (5, 10 et 20 mm) ainsi que le nombre d’individus (de 400 à plus de 25 000). Le but était de faire varier à la fois la densité et le nombre d’individus par unité de surface.

Crédits : CNRS

Or, les scientifiques ont déterminé que le flux de fourmis ne connaît aucun ralentissement, et ce, même avec un taux d’occupation par unité de surface supérieur à 80 % ! Il faut savoir que chez les humains, le ralentissement intervient dès les 40 % de taux d’occupation. La comparaison entre les fourmis et les humains devraient néanmoins être prise avec des pincettes. En effet, les fourmis ne sont pas soumises au Code de la route et représentent une sorte d’intelligence collective, loin de l’individualisme des humains. Reste que l’étude est claire : les fourmis sont ultra efficaces dans leurs déplacements !

Parfois, l’humain s’inspire même de l’ingéniosité des fourmis. Il y a quelques mois, nous évoquions des chercheurs à Hong Kong ayant mis au point un système d’autoassemblage de nanoparticules destiné à réparer des circuits électriques défectueux. Or, ce système reprenait la capacité qu’ont les fourmis à former des ponts afin de faciliter le passage de leurs semblables.

Sources :  CNRSScience DailyArs Technica

Articles liés :

Des chercheurs français présentent leur robot inspiré des fourmis !

Une vidéo au ralenti montre comment les fourmis injectent leur venin !

Les fourmis malades prennent des “congés maladie” pour protéger la colonie