in

Pourquoi les femmes sont-elles en général plus petites que les hommes ?

Domaine Public / Piqsel

La plupart du temps, les hommes sont plus grands que les femmes, ceci est un fait. Il y a une dizaine d’années, une chercheuse a lancé une théorie remettant en cause ce que pensait Charles Darwin et d’autres chercheurs sur ce sujet !

L’explication de Darwin

Dans le monde, les hommes sont plus grands que les femmes, et ce à raison de 10 à 15 cm en moyenne. Charles Darwin avait été le premier à tenter une explication à ce phénomène de dimorphisme sexuel. Selon lui, l’origine remonte à un temps où les hommes se battaient entre eux pour pouvoir se reproduire avec les femmes. Or, en affirmant leur supériorité physiquement et sexuellement, les individus les plus grands et les plus forts auraient transmis leur génétique à leur descendance, comme c’est le cas de certains mammifères.

Certains ouvrages évoquent encore cette théorie mais le fait est qu’il n’en existe aucune preuve. Par ailleurs, certains pensent même que les femmes auraient dû devenir plus grandes que les hommes d’un point de vue évolutif. Ceci aurait permis entre autres de faciliter la grossesse, l’accouchement, l’allaitement ainsi que la protection des enfants.

couple
Crédits : chermitove / Pixabay

Une nouvelle théorie

Il existe pourtant une nouvelle hypothèse qui petit à petit gagne du terrain. Celle-ci a été formulée dans un ouvrage de l’anthropologue Priscille Touraille paru en 2008. Selon la chercheuse, les femmes n’auraient pas grandi à cause de restrictions alimentaires imposées par les hommes. Ainsi, l’intéressée balaie la sélection sexuelle des hommes de grande taille. Les chercheurs de l’époque auraient oublié un détail : certaines femmes sont plus grandes que de nombreux hommes. Autrement dit, il n’existe pas dans la nature un mécanisme unique qui règle les différences de taille entre les deux sexes.

La chercheuse estime dans son étude que le problème vient du fait que les femmes sont socialement et culturellement désavantagées par rapport aux hommes. Or, ceci concerne entre autres l’accès à la nourriture. Aujourd’hui encore, les femmes sont davantage touchées par la malnutrition que les hommes. Il faut savoir que la théorie de Priscille Touraille va encore plus loin. La chercheuse estime que les femmes de grande taille sont depuis longtemps assujetties à ces restrictions alimentaires et à une surmortalité. Autrement dit, beaucoup n’ont pas pu transmettre leur génétique aux générations suivantes. Ceci n’a donc pas aidé à ce que les femmes deviennent plus grandes au point d’éventuellement dépasser les hommes.

Source

Articles liés :

Cette femme a enchaîné quatre traversées de la Manche à la nage !

Les femmes reçoivent moins de massages cardiaques à cause de leurs seins !

Réchauffement climatique : nous avons besoin d’une “révolution de la contraception”