in

Pourquoi les chiens grattent-ils le sol après avoir fait leur besoins ?

Crédits : Flickr / popofatticus

Si vous êtes propriétaire d’un chien, vous l’avez peut-être déjà remarqué : certains de nos amis canins prennent un malin plaisir à gratter le sol après avoir uriné ou déféqué. Pourquoi ?

Premièrement, tous les chiens ne réalisent pas ce rituel étrange. Au contraire, ce comportement est assez rare. « Il semble se produire autant chez les mâles que chez les femelles, mais seulement environ 10 % des chiens le font », explique Rosie Bescoby, comportementaliste animalière à l’Association of Pet Behavior Counsellors, au Royaume-Uni. Elle note également que ce comportement est déclenché par un ensemble précis de circonstances : les chiens se livrent à cette performance enthousiaste juste après avoir uriné ou déféqué quand ils entrent dans une nouvelle zone avec des odeurs inconnues, et lorsqu’ils sentent les odeurs d’un autre chien.

Notons par ailleurs que ce « grattage de sol » n’est pas exclusif aux chiens. Les loups, les coyotes et autres mammifères comme les lions le font aussi. « Plusieurs études observationnelles, menées en particulier sur les coyotes et les loups, ont permis aux chercheurs d’en savoir un peu plus sur les raisons de ce comportement, note Carlo Siracusa, comportementaliste et vétérinaire à l’Université de Pennsylvanie (États-Unis). Par exemple, chez les loups qui vivent en meute, ce sont les animaux dominants qui tendent à montrer ce comportement pour délimiter leur territoire. Ces signaux sont le plus souvent destinés à d’autres meutes ».

Ce processus de marquage territorial « a deux caractéristiques principales », poursuit le chercheur. « Tout d’abord, il y a une marque visuelle – les rayures que l’animal laisse sur le sol. Deuxièmement, il y a la marque d’odeur laissée par l’urine, ou par les fluides sécrétés par les glandes situées sous les pattes des loups alors qu’ils grattent la terre et la répandent sur le sol ».

Alors qu’en est-il des chiens ? C’est la même chose. Premièrement, le grattage du sol chez les chiens domestiques s’accompagne souvent d’un marquage par l’urine, sur un arbre par exemple. Cela reflète le même comportement de marquage territorial observé chez les coyotes et les loups. Nous savons par ailleurs que les chiens ont des glandes sudoripares et/ou des glandes sébacées dans la fourrure entre leurs orteils. Ces glandes produisent également des phéromones. Ainsi, les chiens laissent probablement ces substances odorantes dans le sol avant de les disperser par leurs coups de pattes vigoureux dans le but de laisser un message.

« Il est difficile de savoir exactement quelle est la fonction de ces phéromones, poursuit le chercheur. Il est donc difficile de tirer des conclusions sur le message qu’ils pourraient envoyer à d’autres chiens. Mais comme avec les loups, il est probable que ces phéromones fournissent une notification aux autres animaux à proximité ».

Ce comportement est-il agressif ? Si ce message peut effectivement l’être chez les coyotes et les loups, le chercheur note que « les animaux domestiques ne possèdent et ne gèrent pas les territoires de la même manière que les animaux sauvages ». Ainsi, au lieu de prévenir agressivement les chiens de rester à l’écart, le grattage au sol pourrait simplement être une façon pour les chiens d’avertir les autres de leur propre présence : « Je laisse un message juste pour vous faire savoir que je suis là ». Tout dépend ensuite des affinités. « Si nous sommes amis, tu peux rester ici. Si nous ne le sommes pas, il est préférable que tu t’en ailles ».

Quoi qu’il en soit, « nous recommandons aux propriétaires de laisser au chien la possibilité de montrer ce comportement, poursuit Carlo Siracusa. En les empêchant d’échanger ces messages secrets avec d’autres animaux, ils pourraient simplement se sentir plus vulnérables ».

Source

Articles liés : 

Les chiens de Tchernobyl sont mis à l’adoption

Des gravures vieilles de 8000 ans révèlent que les chiens étaient déjà en laisse à cette époque

Pourquoi les chiens aiment-il l’odeur des excréments, et pourquoi en mangent-ils ?