in ,

Pourquoi le terme “burger végétarien” pourrait bientôt être interdit par le Parlement européen ?

Crédits : PxHere

Prochainement, le Parlement européen va devoir se prononcer sur un sujet épineux pour les éleveurs, les industriels et les consommateurs. Il s’agira de voter pour ou contre une interdiction des termes en lien avec la viande – comme “burger” – pour la vente d’aliments végétaux.

Des “pratiques commerciales trompeuses”

Aujourd’hui, de plus en plus de consommateurs se tournent vers des aliments végétaux. Or, les imitations de burgers et autres saucisses de viande fleurissent sur les étals. Le fait est que l’industrie de la viande ne voit pas cet engouement d’un très bon œil et craint pour ses ventes. Alors qu’un changement sociétal semble progressivement se faire, l’agro-alimentaire contre-attaque sur le terrain de la sémantique.

Ce 23 octobre 2020, le Parlement européen va devoir se prononcer sur un amendement. Celui-ci a vocation à interdire l’utilisation de termes qualifiant à l’origine les produits à base de viande pour leurs substituts végétariens. Dans le document, il est notamment question de «pratiques commerciales trompeuses». Or, ces dernières seraient lien avec des termes tels que «burger», «hamburger», «steak», «saucisse», «filet» ou encore «escalope».

burger vegetarien
Comme d’autres, la mention “burger” pourrait prochainement faire l’objet d’une interdiction d’utilisation.
Crédits : Open Food Facts

Allons-nous dire adieu au “burger végétarien” ?

Le député français Eric Andrieu (Parti Socialiste) à l’origine de l’amendement a provoqué la colère des industriels de l’agro-alimentaire spécialisés dans la fabrication de ces produits végétariens. Les acteurs du secteur soupçonnent l’intéressé d’avoir subi l’influence par certains lobbys comme Copa-Cogeca, le lobby agricole européen. Eric Andrieu pense par exemple que l’on devrait utiliser le mot steak pour parler de viande et non de produits végétaux. Selon lui, le consommateur sera ainsi à l’abri des tromperies.

Le 27 mai 2020, une loi française concernant la transparence de l’information sur les produits alimentaires a été adoptée. Cette dernière interdit déjà dans notre pays l’utilisation de certains termes comme “steak” ou “saucisse” pour qualifier des aliments d’origine végétale. Néanmoins, le Parlement européen irait plus loin avec cet amendement, en visant certaines préparations telles que les hamburgers. En effet, les industriels concernés pourront être contraints de changer complètement le nom de leurs préparations.

Les lobbys estiment que les termes en question font l’objet d’un enracinement profond dans le patrimoine culturel. Selon eux, la valeur nutritionnelle des aliments diffère et les consommateurs devraient en avoir pleinement conscience. Si l’amendement est adopté par le Parlement européen, il est fort possible que le “burger végétarien” soit par exemple renommé “disque sans viande”. Et la “saucisse végétale” ? Probablement un “tube végétal”.