in

Pourquoi le côlon de cet homme a-t-il explosé ?

Crédits : Pixabay / derneuemann

Un jeune homme de 24 ans atteint de troubles autistiques, présentait une constipation telle que ses intestins ont éclaté. Pris en charge à l’hôpital, les médecins ont alors découvert que son rectum était dilaté à 18 cm, et que la dernière partie de son côlon était « remplie d’excréments ».

Le rapport, publié par le Newham University Hospital dans la revue BMJ Case Reports, détaille que le patient avait été hospitalisé à plusieurs reprises pour constipation depuis 2014. Victime d’un nouveau trouble pendant une semaine, le jeune homme s’est récemment présenté à l’hôpital (Londres), l’estomac gonflé et sensible au toucher. Une tomodensitométrie a alors révélé que son rectum était dilaté à 18 cm, et que son côlon sigmoïde était rempli d’excréments. Refusant tout lavement, le jeune homme s’est donc vu prescrire des laxatifs. Il est malheureusement revenu deux jours plus tard, avec des douleurs encore plus fortes.

Une seconde tomodensitométrie a alors révélé que la moitié inférieure de son côlon avait tout bonnement éclaté, déversant les selles dans son abdomen. Ses reins commençaient également à lâcher, et son sang devenait acide. Il a ainsi été opéré d’urgence pour nettoyer son abdomen, et fermer la perforation. Le patient se porte aujourd’hui très bien.

Les médecins relèvent dans le rapport un cas inhabituel de mégacôlon chronique, une maladie rare dans laquelle le côlon se dilate beaucoup plus que la normale. « Les patients atteints de cette maladie signalent des épisodes récurrents de constipation, de douleur abdominale, de distension et de ballonnement dès l’enfance ou l’adolescence, peut-on lire. En raison de l’augmentation des pressions intraluminales, ces patients présentent un risque accru d’ulcération de la paroi intestinale. Par conséquent, ils présentent un risque accru de perforation ».

Interrogé par Gizmodo, Alexandros Apostolopoulos, chirurgien et principal auteur du rapport, souligne un cas très difficile. « Ce patient avait un trouble du spectre de l’autisme. La constipation chronique est très fréquente chez ces patients, tout comme le non-respect des conseils médicaux. Il était difficile d’obtenir le consentement pour offrir une chirurgie facultative. Le résultat était une perforation de l’intestin et une opération d’urgence. C’était un cas rare et extrême, dit-il. Si une opération élective avait été effectuée, les choses se seraient passées plus facilement ».

Source

Articles liés : 

Que se passe-t-il si vous ne faites pas caca pendant 40 jours ?

À quel point vos intestins vous influencent-ils ?

L’homme qui produisait « de la bière » dans ses intestins