in

Pourquoi le ciel nocturne du Colorado est-il envahi par des drones ?

Les dizaines de drones se sont mêlées aux nuits étoilées du Colorado Crédits : 12019 / Pixabay

Il y a quelques semaines, une opération mystérieuse s’est répétée durant plusieurs nuits. En effet, des dizaines de drones ont été observés dans le ciel de l’État du Colorado. À l’heure actuelle, personne ne connaît l’origine de cette étonnante manœuvre.

Un étrange ballet nocturne

Un phénomène digne d’un film de science-fiction s’est répété plusieurs fois dans le ciel du Colorado. Selon un article du Denver Post publié le 24 décembre 2019, de nombreux observateurs ont surpris des dizaines de points lumineux dans le ciel chaque jour entre 19 et 22 heures. Comme l’explique le quotidien local, il s’agissait bien de drones volant à une hauteur comprise entre 60 et 90 mètres.

À l’origine, le phénomène en question était localisé dans le nord-est du Colorado. Toutefois, d’autres comtés de cet état ainsi que dans celui du Nebraska ont été témoins du même genre d’événement. Dans son article, le Denver Post a interviewé Vic Moss, un pilote de drones professionnel. Or, l’intéressé s’est laissé aller à quelques hypothèses. Ces opérations pourraient concerner une cartographie de la région ou encore un test effectué pour le compte d’un fabricant de drone. Par ailleurs, le shériff du comté de Phillips a expliqué que les drones tentaient de former une “sorte de grille”.

drone
Crédits : PxHere

Impossibles à identifier

Il faut également savoir que ces opérations sont inconnues des autorités. En effet, ni la Federal Aviation Administration (FAA), ni la Drug Enforcement Administration (DEA), ni l’armée des États-Unis ne disposent d’informations. En revanche, toutes ont affirmé ne pas être propriétaires de ces dizaines d’appareils. Rappelons aussi que les drones évoluent dans un espace très peu réglementé. Il s’agit de la raison principale expliquant l’impossibilité d’identifier les drones.

Par ailleurs, Vic Moss a profité de l’occasion pour informer les habitants. L’intéressé a expliqué qu’il fallait absolument ne pas tenter d’abattre ces appareils. Afin de dissuader les plus téméraires, l’expert a rappelé que les drones sont des machines très inflammables. L’exemple donné par Vic Moss est d’ailleurs très parlant ; un drone abattu tombant sur une habitation pourrait rapidement déclencher un terrible incendie.

Qui sait d’où proviennent ces drones ? Rappelons qu’en août 2019, le gouvernement des États-Unis avait approuvé le premier vol de drone hors champ de vision. Il s’agissait d’une expérience autorisée par la FAA et représentant une importante avancée en matière de sécurité concernant les drones.

Source

Articles liés :

Le transport de défibrillateurs par drone pourrait sauver de nombreuses vies

UPS autorisé à déployer son projet de livraison par drone à grande échelle !

Amazon veut faire de la surveillance par drone un “service” !