in ,

Pourquoi le Bitcoin est-il de plus en plus difficile à miner ?

Crédits : Pexels

Depuis le début de l’année, le cours du Bitcoin est au cœur d’une envolée exceptionnelle. Néanmoins, il devient de plus en plus coûteux de miner cette cryptomonnaie, avec au final la même rémunération.

Une cryptomonnaie volatile et polluante

Depuis sa création en 2009, le Bitcoin (BTC) était assez discret jusqu’en 2017, avec cet incroyable taux frôlant les 20 000 dollars ! Durant plusieurs mois, la folie s’est emparée d’un grand nombre de personnes et si certains ont connu la fortune, d’autres ont sûrement déchanté. En effet, après cette incroyable hausse, le Bitcoin a chuté progressivement, passant même sous la barre des 4000 dollars en fin 2018.

Un regain d’activité a été observé en avril 2019 avec une augmentation de plus de 20 % du cours du BTC, s’approchant alors des 5000 dollars. Les experts attribuaient cette augmentation à un seul ordre d’achat de 20 000 bitcoins passé sur trois différentes plateformes. En juin 2019, son cours frôle toutefois les 7 700 dollars malgré une chute de 10 % ces derniers jours.

Il y a quelques semaines, la Chine a annoncé une éventuelle mesure qui pourrait être prochainement prise concernant l’interdiction de miner du BTC. Mise en cause, la forte consommation d’électricité du minage et ses conséquences sur l’environnement pourrait favoriser une interdiction. Rappelons qu’en 2017, la Chine abritait 58 % des fermes de minage dans le monde !

Les fermes à bitcoins sont énergivores et ont un sérieux impact sur l’environnement
Crédits : Wikimedia Commons

Miner du Bitcoin est de plus en plus compliqué

Le fait est que le Bitcoin est de plus en plus difficile à miner ! Rappelons qu’il s’agit d’une procédure permettant de sécuriser toutes les transactions liées à cette cryptomonnaie. Les “mineurs” mettent à disposition du réseau leur équipement informatique afin que celui-ci puisse vérifier les transactions au moyen de calculs complexes. En récompense, les mineurs reçoivent des blocs, à savoir des paquets de transactions devant être validés. Chaque validation permet de toucher actuellement environ 12,5 BTC nouvellement créés. Rappelons que 80 % des Bitcoins ont été minés et qu’il n’en reste plus que 20 % à exploiter !

À la fin du mois de mai 2019, la difficulté du minage a atteint un nouveau record. Souvent, la hausse de cette difficulté peut signifier que les mineurs sont capables de mettre davantage de moyens en termes en puissance informatique. Par ce biais, ils désirent accumuler davantage de BTC en attendant le “Halving” de 2020. Cet épisode impliquera une rémunération de 6,25 BTC par bloc miné, c’est-à-dire pratiquement deux fois moins qu’en ce moment ! La production devrait donc diminuer, alors que la demande devrait augmenter ou au moins stagner, ce qui fera monter le cours de la cryptomonnaie.

Source

Articles liés :

Peut-on faire confiance au Bitcoin ?

Le Bitcoin pourrait mener à une hausse des températures de 2 °C dès 2033

Une IA va tenter de retracer les transactions bitcoin pour lutter contre le trafic humain