in

Pourquoi la laine peut-elle gratter ?

femme gratter écharpe laine
©SunnyVMD/iStock

L’hiver est aux vêtements chauds et confortables comme les pulls, les écharpes, les gants ou les bonnets en laine. Mais cette matière textile pourtant naturelle peut parfois mettre notre épiderme à rude épreuve. Pourquoi la laine a-t-elle la réputation de gratter plus que de raison ?

La laine compte parmi les fibres textiles les plus durables. En plus d’être chauds et respirants, les vêtements en laine ont l’avantage d’être naturels, à condition que leur teinture le soit aussi. Mais le confort n’est pas toujours au rendez-vous : pourquoi les pulls en laine ont-ils donc cette fâcheuse tendance à gratter ?

Pourquoi les vêtements en laine ont-ils la réputation de gratter ?

La sensation de démangeaison associée à certains types de laine est généralement due à la structure des fibres naturelles qui la compose. Celle-ci est en effet constituée de kératine, une protéine animale présente dans la laine de mouton, présentant des écailles microscopiques qui peuvent s’accrocher les unes aux autres ou à la peau, provoquant ainsi une sensation de démangeaison.

Plusieurs facteurs peuvent influencer le niveau de confort de la laine, notamment sa qualité, son type de fibres, son traitement et la sensibilité de chaque peau. Certains types de laine comme la laine mérinos ou le cachemire peuvent être plus doux que d’autres.

pull rose laine femme gratter bras
©Elena Vafina/iStock

Plus la laine est épaisse, plus elle gratte

Plus la laine est épaisse, plus elle est rigide et abrasive, pouvant provoquer des grattements et autres démangeaisons cutanées. Les spécialistes dans le domaine estiment qu’au-dessous de 16,5 micromètres, la laine est considérée comme douce ; au-dessus de 28 micromètres en revanche, les fibres du textile, plus épaisses, ne sont pas à l’abri de piquer ou de gratter.

 Quelle est la laine la plus douce ?

Le cachemire, textile obtenu à partir des poils de la chèvre de la région éponyme, ainsi que la laine du mouton de race mérinos, sont souvent considérés comme les laines les plus douces sur le marché.

Les moutons de race mérinos produisent en effet une laine plus fine que les autres laines de mouton, particularité qui la rend plus douce au toucher et peu susceptible de gratter. En plus de sa douceur, la laine mérinos possèderait des propriétés respirantes, isolantes et régulatrices.

Le cachemire, quant à lui, est également réputé pour sa douceur exceptionnelle. Cette fibre textile provenant de la laine de chèvres himalayennes s’avère en effet plus fine et plus légère que la plupart des autres laines, reconnue pour sa douceur, sa chaleur et sa légèreté, particularités qui en font souvent un article de luxe.

chèvres laine Himalaya animaux élevage
Chèvres de race Pashmina utilisées pour tisser la laine de cachemire ©Pushpasen/iStock