in

Pourquoi la voiture autonome ne réglera pas seule le problème des embouteillages

Crédits : Pexels

Selon un célèbre constructeur automobile, les voitures autonomes ne pourront pas suffire à résoudre les problèmes actuels rencontrés sur les routes en termes de bouchons. En revanche, celle-ci contribuera progressivement à fluidifier le trafic.

Sauf événement majeur, le futur de l’automobile sera sans conteste la voiture autonome. Preuve en est le nombre de constructeurs qui se sont positionnés sur ce créneau avec plus ou moins de succès. Les attraits semblent d’ailleurs en théorie très nombreux : plus temps de libre à réutiliser pour le propriétaire du véhicule, moins de pollution, et évidemment fluidification du trafic, dont le but est de faire en sorte que les embouteillages deviennent de l’histoire ancienne.

En attendant, le constructeur Audi – qui a récemment présenté son E-tron quattro dans le but de concurrencer la Tesla Model X, estime que la voiture autonome ne devrait pas faire l’objet d’autant d’espoir, et qu’il ne faudrait pas tout miser sur sa seule présence. En collaboration avec l’Université de Kalrushe (Allemagne), le constructeur planche actuellement sur les façons de réduire le temps passé dans les transports routiers.

Selon Audi, un parc automobile composé uniquement de voitures autonomes fluidifierait le trafic d’un tiers, quand bien même le nombre de véhicules total serait 10 % plus élevé qu’actuellement. Par contre, nous sommes encore à des années-lumière d’obtenir ce genre de résultats.

Pour le constructeur allemand, les voitures autonomes seules ne suffiront pas, et leur succès dépendra de leur environnement. Il faudrait travailler plus sérieusement sur le concept de « smart cities » (villes intelligentes). Cela passerait par exemple par l’abandon des feux de signalisation automatiques pour adapter ces derniers à la circulation. Il est également question d’augmenter le nombre de passagers par véhicule. Pour visualiser un peu mieux la démarche d’Audi, celui-ci a élaboré un outil de test disponible ci-dessous :

Sources : EngadgetPresse Citron

Articles liés :

Cette voiture autonome est capable d’arpenter des chemins non cartographiés !

Cette IA a appris à piloter une voiture autonome en un temps record !

Serions-nous vraiment prêts à nous laisser conduire par une voiture autonome ? Pas sur !