in

Pourquoi la Russie va-t-elle envoyer deux “touristes de l’espace” vers l’ISS en 2021 ?

Crédits : Wikipedia

Dans deux ans, deux touristes de l’espace devraient prendre place à bord du vaisseau russe Soyouz afin d’effectuer un voyage vers la Station spatiale internationale (ISS). Il s’agit vraisemblablement d’un moyen pour la Russie de rappeler à SpaceX qu’il n’y aura pas un, mais plusieurs acteurs sur la scène du tourisme spatial.

Le tourisme spatial aux mains de SpaceX ?

La dernière annonce ayant récemment fait les choux gras de la presse – en termes de tourisme spatial – concernait le fameux voyage autour de la Lune organisé par SpaceX. Ainsi en 2023, le milliardaire japonais Yusaku Maezawa et une poignée d’élus prendront place à bord du vaisseau Starship pour cette expérience. En revanche, rappelons que la fusée n’est pas encore construite !

Fort de son succès concernant les multiples lancements de satellites et les annonces de projet d’exploration de Mars, SpaceX fait souvent davantage parler que la NASA elle-même. Concernant Mars, bien que des doutes subsistent, SpaceX prévoit d’organiser sa première mission plus d’une quinzaine d’années avant celle de la NASA !

Soyouz emmènera deux touristes de l’espace vers l’ISS en 2021 !
Crédits : Pixabay

La Russie n’a pas dit son dernier mot

Dans cette petite opposition SpaceX/NASA, il y a un observateur : la Russie et son inévitable agence spatiale Roscosmos. Le 19 février 2019, cette agence a publié un communiqué faisant état d’un contrat signé avec Space Adventures pour envoyer deux touristes de l’espace à bord de l’ISS par le biais du vaisseau Soyouz. Il est prévu que le duo – dont les noms sont encore inconnus – loge dans le segment russe de l’ISS, composé de cinq modules.

Rappelons au passage que Space Adventures – au même titre que Blue Origin et Virgin Galactic – est un concurrent de SpaceX en termes de tourisme spatial. Rocosmos entend alors bien rester un acteur privilégié de ce secteur, et cette collaboration avec Space Adventures n’est pas une première. En effet entre 2001 et 2009, pas moins de sept touristes – dont Dennis Tito, le premier de l’histoire – ont déjà visité l’ISS en voyageant à bord d’un vaisseau Soyouz. Enfin, il faut savoir que l’ISS devrait accueillir un nouveau module : le NEM-2. Celui-ci fait l’objet d’un projet d’hôtel de luxe de l’espace, que les clients pourront louer pour 40 millions de dollars et 20 millions de plus pour l’option “petite sortie dans l’espace”.

Sources : Space.comSiècle Digital

Articles liés :

Dans quel état les premiers touristes de l’espace reviendront-ils sur Terre ?

SpaceX : Pourquoi les touristes feront le tour de la Lune, mais n’y mettront pas les pieds ?

Réalité virtuelle : le voyage vers la Lune organisé par SpaceX sera retransmis en live !

Pourquoi la Russie va-t-elle envoyer deux “touristes de l’espace” vers l’ISS en 2021 ?
noté 5 - 1 vote[s]