in

Pourquoi les humains ne peuvent-ils pas boire d’eau salée ?

Crédits : Free-Photos/Pixabay

L’eau a beau être essentielle à notre survie, plus de 96 % des plans liquides de la planète sont imbuvables pour les humains, car ils contiennent trop de sel. Mais pourquoi ne pouvons-nous pas boire toute cette eau salée, précisément ? La réponse courte est assez simple : nos reins sont incapables d’y faire face.

On ne s’en rend peut-être pas bien compte, mais il y a beaucoup, beaucoup de sel dissous dans les océans. Selon la NOAA? Cette matière représente environ 3,5 % du poids de l’eau de mer. Pour mieux se rendre compte, imaginez le tableau suivant : si tout le sel des océans était retiré et répandu sur toutes les surfaces terrestres de la Terre, la couche salée atteindrait plus de 166 m de haut, de quoi rebuter la physiologie humaine.

Team eau douce

Certains animaux des écosystèmes océaniques, tels que les albatros, goélands, pingouins et autres mammifères marins, ont développé des adaptations leur permettant de boire de l’eau salée en toute sécurité. Par contre, les humains et presque tous les autres animaux terrestres ont de leur côté évolué pour boire de l’eau douce.

Lorsque les animaux ont émergé des mers anciennes il y a des centaines de millions d’années et ont commencé à s’adapter à la vie sur terre, les espèces se sont éloignées des habitats côtiers pour vivre dans les zones plus intérieures. De nombreuses espèces terrestres, y compris nos ancêtres primates, ont fini par vivre dans des régions proposant beaucoup d’eau douce, notamment dans les lacs et les rivières, mais très peu, voire aucune d’eau salée.

Ainsi, la sélection naturelle s’est concentrée sur le traitement de l’eau non salée. C’est pourquoi il est si dangereux de boire de l’eau trop chargée en sel, comme celle des océans. Notre corps n’est tout simplement pas adapté. Désormais, nos cellules ont besoin d’eau sous une forme « relativement pure ».

virus océan eau salée
Crédits : Pexels

Trop de sel entraîne une déshydratation

Il est naturellement possible d’ingérer un peu de sel. Lorsque le corps a puisé tout ce dont il avait besoin, le reste est éliminé sous forme d’urine que les reins produisent en dissolvant les impuretés dans l’excès d’eau. Cependant, nos reins ne peuvent produire que de l’urine moins salée que notre sang. Or, l’eau salée contient plus de trois fois la quantité de sel normalement présente dans le sang humain. C’est donc ingérable. Le sel s’accumule ensuite et absorbe davantage d’eau, ce qui entraîne une déshydratation. L’eau salée ne pourra ainsi jamais étancher votre soif; elle ne peut vous rendre que plus assoiffé.